28/02/2021

Prêts pour l'ouverture !

 Par Laurent Renard

Le jour de l'ouverture est toujours un moment spécial. Il y a ceux qui s'en moquent, et préfèrent même fuir les rivières ces jours-là ; et ceux qui comme moi ne rateraient ce pèlerinage sous aucun prétexte.

Le D-Contact est certainement le leurre le plus utilisé pour la truite !

Le jour de l'ouverture cette année est fixé au 13 mars, et selon le calendrier c’est encore l’hiver à cette date. Le froid est généralement encore bien présent. Et même si notre enthousiasme tend à nous le faire oublier, les truites ne sont pas très hardies à cette période de l’année.  Maigres, affaiblies par leur période de reproduction, elles sont encore relativement cantonnées aux abords des cachesil ne faudra pas négliger les pêches de bordure, notamment sur les zones où le courant s'atténue.

Le D-Incite est précieux quand il s'agit de pêcher lentement. Ici le D-Incite 44.


De cet état de fait découle toute la stratégie de pêche du début de saison. Dans l’immense majorité des cas, la neige a bien commencé à fondre, l’eau est froide et sale en montagne. Cependant, en connaissant bien sa zone de pêche, on trouve toujours une solution de repli sur des versants exposés différemment.

Une large rivière calcaire peut s'avérer être un choix pertinent le jour J !


Cette année, des Pyrénées aux Alpes, en passant par les Cévennes et le Massif Central, nous avons pour l'instant des niveaux intéressants avec parfois des débits soutenus et s'il ne pleut pas plus d'ici l'ouverture, la pêche devrait être passionnante.

D-Contact 72 : à sortir en rivière moyenne si le débit est un peu tendu !

Définir le lieu de l’ouverture plusieurs semaines à l’avance expose à de grosses désillusions en terme de résultats. Il est plus qu'intéressant de faire un repérage juste avant la date fatidique pour choisir le parcours le plus adapté le jour J.

Le Cherry Blood Deep : une valeur sûre, dans la lignée des DD Panish... Les anciens s'en souviennent encore.

Le choix du parcours est essentiel vous l'aurez compris, notamment en pêchant aux leurres. En montagne, un redoux qui ferait fondre la neige dans les jours précédant l'ouverture devra vous orienter vers une autre zone de pêche. Il est préférable de toute façon de sélectionner une section de rivière à pente modérée à cette période de l'année, même si quelques amoureux des sommets enneigés montent chaque année au mois de mars retrouver leur petit coin de paradis.


Belle robe pour ce poisson capturé sur un D-Contact 72 et une canne Dragonbait Trout Large Stream en 4 brins.

Il est des moments où les retrouvailles avec "sa" rivière prennent le pas sur la quantité de poissons capturés. Chacun voit midi à sa porte ! Et une ou deux truites touchées dans des conditions difficiles raviront notre pêcheur.

Bien coffré le D-Incite 53 !

Il conviendra donc de rechercher les zones les moins pentues et les plus élargies du cours d’eau pêché, qui seront plus à même de contenir les courants laminaires et lents appréciés par les truites à cette époque de l'année.

Une belle truite cévenole

Mais attention, la préférence que vous accordez aux secteurs lents ne doit pas vous conduire dans des portions trop uniformes qui manquent souvent de caches et donc de truites. Un long plat au courant laminaire parsemé de blocs rocheux constituera le type de secteur à privilégier sur les rivières moyennes à grandes.

Encore une "victime" du D-Contact !

Personnellement, je privilégie des rivières de taille moyenne à grandes sur les contreforts des Cévennes. Généralement, on a la chance d'y trouver des poissons actifs quasiment toute la journée, avec deux pics d'activité : à l'aube puis entre 13 et 16 heures en général.

Généralement, j'attends que la saison soit un plus avancée pour monter en altitude et arpenter les parties supérieures des cours d'eau pyrénéens.


Belle robe pour ce poisson pris au D-Incite 53


 

Les leurres à privilégier en début de saison sont plutôt (liste non exhaustive) : 

 

- en ruisseau : les modèles "suspending" comme les Jade MD SP dont les arrêts sont souvent décisifs et les coulants D-Compact (38, 45) et D-Contact 50 pour les fosses, AR-HD Minnow HS qui permet de pêcher lentement. Le D-Compact à privilégier en cas de grosse activité des poissons, notamment lors des pics d'activité. La cuillère tournante AR-S permet bien souvent de faire la différence sur des poissons un peu amorphes. A emporter absolument !

 

Le tout nouveau D-Coax : à utiliser sans modération sur les zones profondes ! Mais pas que...

- en rivière moyenne : D-Coax 51 et 65, D-Contact 50 et 63 (72 en cas de fortes eaux), D-Incite 44 et 53, D-Concept 48, D-Direct, Pure 3,5 et 5 g,  et AR-S bien sûr.

 

Le D-Concept 48 MD, un leurre redoutable, notamment en début de saison. Il est passé un peu inaperçu, derrière les modèles plus connus de la famille D-, à tort.

 

- en grande rivière : D-Contact 72 et 85, D-Incite 53 et 64, Pure 5 g et 9,5 g, Cherry Blood MD et Deep 90 selon la profondeur. AR-S 6 g.

 

L'AR-S est parmi les toutes meilleures cuillères tournantes du marché.

 

 

Enfin, ne négligez pas les cuillers tournantes AR-S qui sont en général très performantes car elles permettent de pêcher lentement. Et pêcher lentement va être très souvent votre leitmotiv durant cette période d'ouverture...

Dragonbait Trout Large Stream et D-Contact 72 pour les grandes rivières

Bonne ouverture à toutes et tous !

Pensez à relâcher une partie de vos prises ! 



26/01/2021

Truite : la saison 2020 en images !

Par Laurent Renard

Un petit portfolio d'une saison 2020 bien particulière...



D-Contact 85 coloris 40

D-Contact 85 coloris 11


Truite de l'ouverture au D-Contact 85 coloris 40 sur Dragonbait Trout Large Stream



Metal Minnow EX




Superbe robe sur D-Contact 85 coloris 40

D-Contact 85 coloris 32

F Select 64 en linéaire

D-Incite 64 coloris 07

D-Contact 72 coloris T1

Quatre poissons de lacs de montagne :

D-Contact 72 coloris 38


D-Contact 72 coloris 39

D-Incite 53 coloris 05

Cherry Blood SR 90 SS

D-Concept 48 MD coloris 06

Pure nacre 5 g coloris 

D-S Line coloris 02


Flash J Split 3" coloris 02

Un grand merci à Michaël et Roman pour les photos. 

12/01/2021

ADUSTA...Penta Shad 5"

 Les sandres en raffolent !


Cette nouvelle taille de Penta shad était vraiment attendue pour nos pêches hivernales du Sandre. Long de 125 mm pour un poids de 12 grammes, avec un profil plutôt triangulaire assez fin qui lui donne un beau volume sans pour autant trop tirer trop dans la canne lorsque le courant devient plus important : il est donc idéal pour une recherche des sandres en pêche linéaire. Sa nage serrée, avec une oscillation du paddle très rapide et un rolling modéré vont aussi dans ce sens.



Cependant, il est aussi très efficace en verticale car sa grande souplesse couplée à un affinement de sa queue (par rapport à la version 4 pouces) permet une mise en action à la moindre sollicitation. Lors des tests la saison passée, le 5 pouces nous a permis de capturer de très beaux poissons en période de crues en linéaire en limite des veines d’eau avec une plombée variable de 10 à 18 grammes. Cette année, il s’est bien démarqué en verticale également, couplé avec une tête sabot plutôt surplombée pour tenir les courants puissants de nos crues hivernales. Il a ma préférence pour une verticale un peu rapide (1 à 1,5 km/h) qui lui permet de bouger un bon volume d'eau.



Sa plage de coloris permet de répondre à de nombreuses situations, l’orange et le Jaune (réf 100 et réf 117) excellent dans les eaux chargées, le vert (réf 114) m’a ramené beaucoup de poissons tôt le matin et en fin de journée quand la luminosité commence à baisser. Il y a plusieurs coloris naturels (Réf 106, 118 et 013) avec une transparence plus ou moins importante ce qui permet certains jours de faire vraiment la différence. La plupart des coloris sont bi- tons ce qui améliore le contraste et la détection du leurre par les carnassiers.


Versions 3" et 4"

A noter que ce leurre est extrêmement résistant, et permet la prise de nombreux poissons avant d’en changer. Comme les versions 3 et 4 pouces, il est muni d’attractant, un plus indéniable. Il est également tout à fait adapté à un montage type texan et offre ainsi une belle bouchée lorsque nos partenaires de jeux sont réfugiés au cœur des obstacles. J’aime aussi l’associer à un chatterbait pour prospecter de larges zones à la recherche de poissons actifs. Pour moi, ce leurre regroupe toutes les caractéristiques pour s’affirmer comme un best-seller pour la recherche du sandre, de par sa polyvalence, sa nage ultra réaliste et ses coloris vraiment adaptés à nos eaux.


26/11/2020

Mer : le Jib 90 SP et les loups

 Par Laurent Renard

Le coloris jaune citron est excellent de nuit.

Je me souviens encore du jour où je vis nager le Jib 90 SP pour la première fois. C'était il y a une quinzaine d'années (déjà !), j'étais sur une rivière de l'Hérault recherchant le carnassier, et j'avais ce leurre qu'Olivier Meurant (directeur de Smith Europe) m'avait fait parvenir, dans une de mes boîtes. Mon regard tombait dessus par hasard, et comme la pêche tardait à démarrer, je le montais sur la ligne afin de voir sa nage. 

En étang, le Jib peut être animé assez fortement.

 Je lançais donc le leurre à une dizaine de mètres de moi pour le voir évoluer dans l'eau claire. La première réflexion qui me vint à l'esprit, je m'en souviens très bien, fut de me dire que ce leurre allait être excellent sur le loup ! -Rappelons qu'à la base, il est conçu pour rechercher les poissons d'eau douce, notamment le black-bas.-

Loup d'étang pris au Jib 90 SP 

Ce soir-là, je pris mon premier poisson avec ce leurre : un sandre qui chassait dans peu d'eau à la tombée de la nuit. Mais dans ma tête, je pensais déjà aux secteurs où il allait faire un malheur sur le loup ! Il me tardait de vérifier mes pressentiments. La nage de ce leurre est unique, et difficilement explicable. Il évolue sous 80 cm à 1 mètre d'eau et donne l'impression de forcer pour continuer difficilement à avancer. L'idéal pour susciter l'intérêt d'un prédateur ! Sur les stop and go (sachez profiter du fait qu'il soit suspending !), il part dans tous les sens, tandis que sur des tirées appuyées sans arrêt, il marque des décrochements marqués à droite ou à gauche. Vous pouvez en avoir un aperçu ci-dessous (la partie la plus intéressante commence à 1'30) : 

Nage du Jib 90 SP

 

En discutant avec des détaillants, d'autres pêcheurs, un constat revient souvent : ceux qui essaient de pêcher le loup (ou le bar) avec l'adoptent dans la très grande majorité des cas. Le seul souci, c'est de les amener à essayer ! 
En effet, ce leurre est plutôt léger, et cela constitue souvent un frein dans la tête du pêcheur (vous savez, la fameuse distance de lancer...).

Poisson pris de nuit dans ungrau sur le Jib 90 SP

Nous allons donc essayer de voir comment, où et quand utiliser ce leurre dur qui est celui avec lequel j'ai pris le plus de loups de nuit.

Un lunker de 7,6 kg qui n'a pas laissé passer le Jib 90 SP (coloris 10)

Il faut tout d'abord penser à des zones où ce leurre va pouvoir être employé. Une mer démontée, que ce soit en plage ou en côte rocheuse ne lui sied pas ! Là, il faudra employer des gros leurres souples (Penta Shad, Flash J Shad), des Saruna 125, mais certainement pas le Jib ! 


Le Jib 90 n'est pas adapté à la pêche dans une mer formée

Non, le Jib est délicat, discret, un leurre à sortir quand les conditions de pêche sont plus compliquées : mer peu agitée de nuit, graus avec un courant installé de préférence, étangs salins, embouchure avec un débit normal ou faible... Là où la pêche est plus délicate, mais pas impossible. Ce leurre est un vrai sauve-bredouille. Le panel de coloris disponibles est assez vaste pour s'adapter à toutes les situations : les coloris du Jib 90SSP

Très bonne zone d'étang à peigner avec un Jib 90 !

Je suis toujours étonné de voir qu'en étang les pêcheurs utilisent très peu de leurres durs. Cela peut s'expliquer sur les zones d'herbiers, mais enfin il existe tant de zones dégagées où un leurre à bavette fait la différence qu'il serait dommage de s'en priver ! On peut ramener le leurre en linéaire, ou en l'animant énergiquement selon l'humeur des poissons. De nuit par contre, il semble qu'une récupération lente en linéaire soit la plus efficace. Ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien ! Au niveau des coloris, le 10 est à privilégier de nuit, tandis que les coloris naturels sont plutôt conseillés en étang (1,  4, 6, 12, etc.) de jour. N'oubliez pas le Jib si vous pêchez de nuit en étang au passage !

Loup d'étang pris par nuit noire

Pour la pêche des graus, il est préférable de pêcher vers l'aval du courant, ce qui ne veut pas dire forcément vers la mer puisque le courant s'inverse régulièrement. Pourquoi ? Tout simplement pour tirer toute la quintessence de la nage du leurre, mais aussi pour pêcher plus lentement ! Il faut imaginer que les poissons sont postés et que donc si votre leurre passe très vite sur la "strike zone", il aura moins de chance de déclencher une attaque que ramené lentement à contre-courant. D'autre part, le Jib nage bien mieux en prenant appui sur le courant que poussé par le courant, d'où l'intérêt de lancer vers l'aval. Cela vous donnera aussi l'occasion de marquer des arrêts où vous pourrez laisser dévaler le leurre sur un ou deux mètres vu qu'il reste à la même profondeur, étant "suspending".

Le Lancetic (Adusta) est une bonne alternative au Jib en étang. 

La nuit, il fera aussi son oeuvre dans une mer peu agitée, ou à la fin d'un coup de mer. Il faudra alors savoir être discret dans l'approche, même de nuit, puis lancer en n'oubliant jamais que dans ces conditions, les poissons actifs sont souvent très près de la plage. Très près, c'est quelques mètres. Pêcher en éventail prend ici tout son sens. Et ne vous faites pas de soucis si le leurre ne part pas à 300 mètres ! Les poissons sont là, à vos pieds ! Pour la canne une Dragonbait Seabass LX en 5/25 g ou 10/30 g fera l'affaire. Sa sensibilité et sa légèreté vous rendront la pêche très agréable.

Poisson capturé à environ 5 mètres de la grève !

Un élément de discrétion de nuit, quel que soit le poste pêché est la qualité du lancer. Si vous lancez le plus loin possible, le plus fort possible, le leurre va produire un impact qui sera pénalisant dans les zones beaucoup pêchées. Penser à accompagner le leurre à la tombée en relevant la canne peut induire plus de touches par la suite. 


Superbe poisson pris sur un Jib 90 coloris 12 par mon ami Michaël

Penser aussi à se déplacer sur les zones où il y a moins de coquillages si possible : il est préférable de faire un petit détour pour accéder à ne zone de pêche plutôt que de dire à tous les poissons du secteur que vous arrivez. C'est ce que l'on fait, lorsque l'on marche sans précaution sur des zones couvertes de coquillages...

Il faut s'adapter aux conditions : un Cherry Blood 90 Drift sans bavette est parfois utile !

La ligne utilisée a aussi son importance : un bas de ligne en 35/100ème risque de gêner la nage du leurre. Un 25/100ème est préférable de ce point de vue ! Et un 30/100ème maximum si la zone est un peu encombrée. 


Ce poisson avait complètement engamé le leurre !

Le fluorocarbone Gamma que j'utilise depuis de nombreuses années a toute ma confiance et présente toutes les qualités recherchées dans un bon fluoro. En général, c'est le 25/100ème que j'utilise dans mes pêches avec le Jib. Vous trouverez un descriptif ici si cela vous intéresse : Gamma 

Cerise sur le gâteau : la daurade royale répond bien au Jib 90 SP à la fin du printemps ! (Coloris 06 ici)

Comme le Père Noël est en train de préparer ses livraisons, n'oubliez pas de lui commander un Jib 90 ! Et pour satisfaire les pêcheurs qui souhaitent pouvoir pêcher le loup ou le bar dans des conditions de mer agitée, ou dans les baïnes du sud-ouest, Smith vient de développer un leurre bâti sur le modèle du Jib. Il fera 14 cm pour 27 g. Inutile de vous dire que je vais me jeter dessus dès qu'il sera disponible pour pêcher la côte rocheuse ou les plages. Vous voulez connaître son petit nom ? Il s'agit du Swinger qui devrait arriver au printemps 2021. Vous le trouverez à la page 65 du Catalogue 2021 : Catalogue 2021

En espérant que cet article vous aura été utile, je vous souhaite une bonne fin de saison à tous ! Cela va être agréable de pouvoir revenir à la pêche, même pour trois heures ! Avec un Jib 90 au bout la ligne bien sûr...

Remettre un poisson à l'eau est aussi un plaisir !