22/12/2018

Saison Truite 2018 : des nouveautés et des gros poissons !

Par Laurent Renard
Le D Contact (ici le 85) a été "mortel" une fois de plus !
       La saison truite 2018 a été plutôt réussie en ce qui concerne la taille des truites prises. Par contre, j’ai pris beaucoup moins de poissons que les années précédentes. Ayant passé pas mal de temps à l’étranger (et je ne m’en plains pas !) j’ai raté l’ouverture en France, et y ait réellement commencé ma saison la dernière semaine du mois d’avril, qui fut d'ailleurs exceptionnelle. Par la suite, j'ai fait finalement peu de sorties en raison notamment d'un été caniculaire qui ne donnait pas vraiment envie de courir après les poissons. Ainsi, du fait d'un nombre de sorties réduits, je me suis concentré sur les zones à gros poissons, notamment des secteurs que j'ai découverts il y a deux ans lors de précédentes sorties avec un ami.

Un monstre pris fin avril : 72 cm de muscle !

 Les choses sérieuses ont d’ailleurs commencé à ce moment-là avec une première truite de 72 cm prise au D-Contact 85 dans une fosse.  Ce fût un sacré combat pour mettre cette truite à l’épuisette sur la Dragonbait Large Stream ! Merci à Jacques pour son aide, mais il va falloir qu’il investisse dans un modèle d'épuisette plus gros ! 

Le tout nouveau D-Incite 64 a déjà frappé fort...
           Cette saison 2018 a vu l’arrivée du tant attendu D-Incite 64 qui m’a permis de leurrer une belle de… 64 cm. Ce leurre va faire un malheur en lac de montagne mais aussi en rivière pour rechercher les gros spécimens. Sa nage est la même que celle de son petit frère, le D-Incite 53 et il est aussi prenant que lui sur les arrêts ! Un vrai must pour le pêcheur de truite aux leurres !

Un superbe bécard de 65 cm pris au D-Incite 53

La remise à l'eau

Le TS Joint Minnow 110 SP a une nage exceptionnelle. Cette truite  qui fait deux centimètres de moins que la précédente, ne l'a pas laissé passer !
          Toujours en grande rivière, pensez au TS Joint Minnow110 SP que j’ai pu tester à la fin de l'été dans les Cévennes, et qui s’est révélé très efficace. C’est impressionnant de le voir nager  mais il faut absolument laisser l’anneau brisé sur ce leurre sinon sa nage n’est plus la même et perd du coup tout son attrait.
La même truite vue entièrement.
J’ai pu m’en rendre compte car j’ai l’habitude de les enlever sur mes leurres en utilisant les agrafes Quick Lock Snap et dans ce cas, ce n'est pas une bonne idée. Ce wobbler m’a permis de leurrer des truites de toute taille, même des poissons de 35/40 cm n’hésitent pas à l’attaquer ! C’est une vraie réussite, et j’ai eu l’occasion de voir qu’il fonctionnait aussi très bien en mer sur le loup. Un prochain article à paraître début 2019 vous donnera plus d’informations à ce sujet.

Une belle prise au Cherry Blood Deep 70 sur la Dragonbait Trout 2-8 g
           Une sortie avec une eau un peu mâchée m’a permis de leurrer un superbe bécard de 72 cm  sur un D-Contact 72 coloris WH. Postée en tête de pool, cette truite n’a pas laissé passer le leurre qu’elle a  pris au premier passage, et a complètement engamé ! Il est possible que sa phosphorescence ait joué pour être plus facilement repéré par le poisson. 

Une nouvelle victime du D-Contact, qui sera rapidement relâchée après la photo.

     En lac de  montagne, où je n’ai pu faire que quelques sorties, mis à part à l'ouverture; la pêche a été souvent compliquée même si de beaux poissons sont venus récompenser ma persévérance.

Une lacustre de près de 70 cm prise au D-Contact 85

        Au rayon des nouveautés, le F Select 64 fait partie des leurres qui demandent une certaine  pratique pour en tirer toute la quintessence. En effet, lorsque je l'ai reçu et que j'ai pêché pour la première fois avec, je me suis dit que c'était un leurre comme bien d'autres qui pêchent à un mètre sous la surface et qui devait prendre du poisson, mais sans être vraiment emballé.

Un beau poisson qui a succombé au F Select 64

Et bien, je me trompais. Après plusieurs sorties, j'ai pu voir qu'il était non seulement très prenant mais aussi apte à supporter des animations plutôt inhabituelles : étant un slow floating, il remonte très lentement en surface et sur les radiers, il fait carrément dégoupiller les truites ! Une animation faite de longues tirées puis suivies de stop accompagnés (c'est à dire en permettant au leurre de dévaler en baissant la canne) et on recommence... a le don de rendre les poissons complètement fous ! Mauvaise nouvelle pour eux : une nouvelle taille en 5,1 cm sera disponible en 2019 !

La même en fin de combat
J'ai pris pour habitude de le ramener en linéaire sur les premiers mètres pour le faire descendre, et ensuite de l'animer comme indiqué ci-dessus. Cette façon de faire a été très efficace en grandes rivières, mais il existe certainement d'autres façons de l'utiliser que vous découvrirez au fil du temps !
En mer, j'ai même pris des loups avec ce leurre ! Un gage d'efficacité quand on connait la difficulté de leurrer ces poissons ! Je publierai un article sur le sujet début 2019. 


Ci-dessus, deux photos du même poisson pris au D-Contact 72
Un grand merci à Michaël, Jacques, Luc, Roman et Jean-Paul pour les photos. 

Bonnes fêtes de fin d'années à tous !
On se retrouve en 2019 pour un bilan de la saison de pêche du loup en Méditerranée !