13/03/2018

Une saison truite très FUN avec la B-AREA

Par Emmanuel GROS


Après plus d’une saison passée en sa compagnie, il est temps pour moi de vous proposer un petit compte rendu sur l’utilisation de la B-AREA FUN pour pêcher la truite en baitfinesse. Pour aller droit au but, ça a été un vrai coup de cœur, partagé d’ailleurs par tous ceux qui l’ont essayé dans mon entourage.



La B-Area est une canne à l’origine conçue pour les pêcheurs Japonais qui pêchent le Bass dans les pêcheries locales. Elle est très orientée canne plaisir, d’où je pense l’utilisation du mot FUN, car en effet cette canne plie beaucoup en combat et procure de très belles sensations.



Côté Design, on voit aussi l’orientation initiale. On est loin du monde truite et des codes classiques. Pas de bois ou de liège, on est sur de la mousse EVA pour la poignée et niveau couleur on peut soit partir sur un marron sobre et classique ou alors carrément partir sur du pur japan style décalé avec le rose. Je vois déjà les têtes des traditionalistes conventionnels voyant un pêcheur débarquer sur leur rivière à truite avec une canne rose bien flashy ! Rien que pour ça j’ai failli la prendre.

Pour continuer sur le design, on est sur une poignée type pistolet, très ergonomique donc. J’avais quelques inquiétudes au départ sur la prise en main d’une telle poignée mais au final elles se sont rapidement estompées dès les premières parties de pêches. La prise en main est bonne pour les lancer et je n’ai ressenti aucune gêne pour les animations. Niveau plage de grammage il est indiqué « jusqu’à 10gr » sur la canne ce qui est assez vrai. Je positionnerai la plage basse vers les 2-3gr.

Pour finir sur le design, on est sur un produit monobrin de 140cm de longueur. Une longueur particulièrement bien adaptée pour le BFS dans des cours d’eau de taille relativement modeste. Equipée d’un moulinet BFS type aldebaran, ss air ou T3 air par exemple on se retrouve avec un ensemble aussi léger qu’une plume et superbement équilibré. De quoi pêcher une journée sans ressentir de fatigue !

Bon et alors sinon en pêche ça donne quoi ?

Et bien c’est très FUN !! J’ai trouvé cette canne très ludique et polyvalente. Elle excelle dans les cours d’eau encombrés et en wading où sa faible taille facilite les différents  types de lancer. Sa conception très robuste (ça plie mais ça ne rompt pas !) facilite la maîtrise de beaux poissons dans ces mêmes zones encombrées : je n’ai jamais eu peur de brider fermement… (il faut se rappeler que nos amis japonais aiment bien droper les bass et que la puissance indiquée est de 12lbs !). J’ai aussi moins de crainte si la canne vient à  taper une branche en fin de lancée dans une zone très dense en végétation. Zone ou typiquement j’aurai plus de scrupule à emmener une be-sticky. On prend beaucoup de plaisir avec cette canne, que ce soit sur les phases de  lancer ou sur les poissons.


Côté leurre on peut passer tout le panel des leurres truites : les D-Contact 50, 63 et ses cousins (même si je préfère quand même une lagless pour les animer), ondulantes DS Line ou PURE et les tournantes AR-S. Bref c’est polyvalent et on est à l’aise jusqu’à 3gr. En dessous  ça devient un peu plus technique niveau lancer et j’aime autant passer sur la besticky si je sais que je vais vraiment pêcher light. A l’inverse, si je sais que je vais pêcher un peu plus lourd, dans des zones de courant fort ou sur beaux poissons je vais vers la B-area.



Pour finir, vous avez avec cette canne un outil polyvalent qui vous permettra à l’occasion d’aller taquiner les Bass par exemple ou les perches. Je l’ai aussi testé avec beaucoup de plaisir sur des pêches avec des crankbait en float-tube où son action fait merveille.


En bref, pour ceux qui veulent se lancer dans le BFS truite et qui cherche une canne d’un bon rapport qualité prix et pour ceux qui veulent aussi un complément à leur be-sticky, je recommande sans concession cette b-area !

Emmanuel GROS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire