10/01/2016

DragonBait NX4 Scrapping sur les lacs espagnols…



Depuis son apparition dans le catalogue SMITH 2016, il me tardait de pouvoir tester la petite nouvelle verticale de la série DragonBait NX4… La « Scrapping ». Eh bien, c’est chose faite !!!
 
 
Comme toutes les fins d’années, une petite escapade sur les lacs espagnols est organisée entre amis… C’est devenu comme qui dirait, une tradition !


Un petit tour au préalable dans la boîte à leurres s’impose, quelques incontournables me manquent ! Je profite de ma commande pour refaire un petit stock de PaddleTail, de JerkMinnow de chez Mc Arthy, du Flash J Shad, mon fétiche FlashJ-Spit, quelques Bay Blue, des Metal Scanner et 2-3 Metal Forcast… C’est également l’occasion de tester la nouvelle tresse de Gosen, la 8X Braid en taille 0.6 PE. Ma commande  passée, je réceptionne le message de Julien BRU : « Ta commande est prête ! Je te fais partir avec, la NX4 Scrapping qu’on vient de recevoir. » Les sandres et perches ibériques n’ont qu’à bien se tenir !  Je me sens tel un enfant, ou plutôt comme un lion en cage : mes nouveaux « jouets » se font désirer … Aléas de transport obligent en période de fêtes, je reçois finalement ma commande  de justesse, une demi-heure avant de prendre le départ pour l’Espagne !

Les caractéristiques de la NX4 Scrapping :

Ayant toujours pêché en monobrin, j’étais impatient et intrigué de tester le comportement de cette canne verticale en 2 brins. Concernant ses autres caractéristiques, il s’agit d’une spinning de 114 gr pour 200 cm adaptée pour des leurres de 10 à 35 gr. Une fois montée, c’est un petit fleuret que nous avons entre les mains ! Cette canne est également composée de 9 anneaux Fuji Sic dont 6 en micro-guide.


 Le porte-moulinet de type TVSTK, quant à lui, optimise un contact direct avec le blank, que ce soit en tenue pistolet ou normale. L’innovation de la série NX4 réside en une petite caisse de résonance juste au-dessous du porte-moulinet : un avantage supplémentaire pour la Scrapping ! 


 Coté esthétique…

SMITH a opté pour du sobre, avec un tiers carbone et du mat pour le reste du blank… le tout rehaussé de rouge pour le dragon en guise de rappel de la série.  L’équilibrage de la canne est assuré par une petite bague en bois peinte, ce qui donne un joli look à l’ensemble !


 
La qualité de ses actions :

Je me suis retrouvé avec une canne « extra-fast » entre les mains qui travaille parfaitement sur le 1er tiers, tout en gardant de la souplesse sur les ferrages réflexes pour assurer les décrochés. Sa légèreté permet de pêcher toute une journée sans se fatiguer. De plus, la qualité du carbone utilisé pour les NX4 (Toray/Mitsubishi) permet de vraies prouesses techniques, en la dotant d’une sensibilité telle que j’ai eu l’impression d’avoir une canne en monobrin durant mon séjour. Ainsi, les touches sont parfaitement retransmises, et pour vous dire, ce sera une perche de 25 cm qui m’aura le plus surpris, en me donnant la sensation qu’un sandre de 60 cm tapait à la porte !


Mes impressions :

Une canne au top et étonnante en termes de sensibilité et qualité d’action pour une 2 brins. Voilà le résultat de 2 ans de développement de la part de SMITH Europe et de ses collaborateurs, notamment Julien BRU qui a fait un joli travail sur les « cannes à gratter » de la série NX4.

« Combo parfait » : la tresse Gosen 8X taille PE 06 avec la NX4 Scrapping



 Et pour en revenir à mon séjour ibérique : avec une température d’eau avoisinant les 12°C, donc des poissons éparpillés, et un barrage qui baissait, ce fut durant le séjour une pêche essentiellement de prospection, du linéaire dans 5 mètres, ou de la verticale dans les 12-15 mètres. Bref, pas de pattern bien précis, mais du moins une pêche qui a l’avantage de faire varier les techniques, chose toujours sympathique pour une fin décembre !


 

Le Flash J-Split, la nouvelle star de ma boîte à leurres
Enfin, je tiens à remercier SMITH Marryat Europe, et surtout Olivier MEURANT et Julien Bru pour m’avoir permis de tester ce tout nouveau produit, qui ne me quittera plus pour mes futures pêches verticales !

A bientôt,
Julien WUBON