01/12/2015

Kozo Okubo traque les brochets en Suède à Lappland Pro Natur.

  Au mois d'août 2015 j'ai reçu la visite de Kozo Okubo et de Yanaka Yoichi pour une dizaine de jours dans le but de traquer les brochets de Laponie suédoise, à Lappland Pro Natur.

  Ce fut l'occasion pour eux de se familiariser avec nos espèces européennes et de découvrir la pêche de la perche !! Ils ont adorés !!!

  C'est donc au cours de ces 10 jours que nous avons tenté notre chance sur différents parcours de la rivière Ångermanälven.





  Que ce soit depuis un bateau ou du bord, nos deux professionnels auront fait nager la totalité des leurres qu'ils avaient emportés sur mes recommandations : leurres souples, leurres durs... petites ou grandes tailles... quelque soit le coloris...




  Les conditions climatiques étaient de notre côté. Nous avons donc fait monter de nombreux poissons aux leurres de surface. À ce jeux là le Vaprax fut le plus utilisé par nos deux pêcheurs.


    Mais les gros leurres souples furent les leurres les plus utilisés. Je vous explique pourquoi.
Avant toute chose, Kozo et Yanaka s'étaient équipés avec de superbes Grith Shad en grande taille. Le problème rencontrés avec ce leurre, ce fut la fragilité du matériau. En temps normal, c'est un leurre que je recommanderai. Mais nous nous trouvions fasse à des poissons curieux générants de nombreux "short bites" ne permettant pas de concrétiser l'attaque par un ferrage.
  Les avantages d'une matière tendre, c'est de pouvoir assurer son ferrage sur une attaque timide.
Mais lorsque ces attaques ne cibles que la queue du leurre (de grand taille) alors il est tiré sur la hampe de l'hameçon texan et se déchire donc. Par contre cela ne pose pas autant de difficultés lorsque ces mêmes attaques ont lieu sur le tiers avant du leurre...
  C'est donc inévitablement vers l'excellent Pig Shad que nous nous sommes tournés. À ce propos je tiens à vous faire part d'un commentaire que Kozo à fait après quelques lancés avec ce leurre (ainsi que son petit frère le Pig Shad Jr) : "Excellent swimming action!" (excellente action de nage !).

  Puis j'ai découvert, ou je devrais dire plutôt, j'ai observé la gestuelle et la technique de quelque chose que j'essaye de faire depuis des années... pêcher avec une canne dans chaque main et prendre du poisson ! La vidéo parle d'elle même. On y voit Kozo manier deux cannes KOZ casting pour tenter de décider un joli brochet suiveur. La profondeur n'excédant pas 80 cm et l'arbre immergé en arrière plan a ses branches qui viennent jusqu'à quelques mètres du bateau.


  Après avoir passé de bons moments...


  Puis lancer et lancer et encore lancer des leurres durant ces 10 jours...

  Le séjour fut agrémentés de belles discussions, de belles découvertes pour nos deux cultures, mais aussi de deux jolis poissons métrés.

  Comme toutes les bonnes choses ont une fin, Kozo m'a demandé de revenir le plus rapidement possible. L'endroit l'a séduit. La diversité des zones de pêche, toutes les techniques mises en oeuvres pour traquer les brochets de Laponie suédoise mais surtout l'immense sentiment de toujours être seul en ces lieux magiques.
  Leur venue n'est pas passée inaperçue bien entendu. Et Lappland Pro Natur eu le plaisir de se retrouver dans l'une des fameuse revue japonaise ainsi que dans le journal local le Västerbotten Kuriren !