28/11/2015

Une saison truite en Aveyron…

Par Julien wubon 

 
Avec un travail qui ne m’offrait cette année qu’une seule journée de repos par semaine (vive la restauration !!!), mes jours comptés au bord de l’eau ne furent que peu nombreux ! Le début de saison a été entièrement consacré à la pêche à la mouche, assistant à des éclosions de March Brown magnifiques.


Puis, courant mai/juin, la pêche à la nymphe a pris le dessus. Lors de mes sorties en N.A.V.,  j’ai pu constater que certains secteurs étaient habités par des poissons de taille nettement supérieure que sur d’autres.  Ce constat me fut crucial pour le choix de mes parcours à attaquer pour la pêche au leurre, que j’affectionne particulièrement à  partir de mi-août.

 


Mon matériel pour moyenne à grandes rivière :

La nouvelle de la série DragonBait Trout notamment la 8’3 en  6/20g


Cette canne pleine d’atouts a notamment pour avantage d’être en 4 brins. Ceci  n’altère en rien en son  action semi progressive et permet d’être facilement glissée dans le sac à dos aux côtés de ma canne à mouche : rien de mieux de pouvoir pêcher au leurre et de pouvoir attaquer une grosse truite qui se « gave »de nymphes. De plus, sa réserve de puissance et sa sensibilité  en font un très bon outil pour tout pêcheur de grandes rivières ! 


Le D-Incite 53 – mon leurre 4x4
Sa tenue dans les courants est d’enfer ! Côté animations, 2-3 twitchs puis une retombée le long des caches en 3/4 aval fait sortir les truites comme des folles. Pour les coloris, le 05 et surtout les 03 ont été pour moi des valeurs sures.




Le D-Contact 63/72
Il n’est plus à présenter, mais le colori 33 dans les 2 tailles a séduit beaucoup de poissons par temps ensoleillé. Pour ce qui est du temps couvert, je lui préférais le tout nouveau colori 39.

d-contact  63 coloris 39 ,redoutables des que le temps ce couvre !! 53 cm
Une belle arc de 47 qui a craquée pour le colori 33

Le D-Direct 

Il est mon complément du D-Contact, dès qu’il faut pêcher dans des zones plus profondes et marquées.



Il a fallu passer creux pour faire sortir cette jolie fario

Le Cherry Blood LLS 70
C’est le leurre idéal pour pêcher en rivières en zones calmes et à faibles courants.

Il peut être également utilisé sur les truites qui ne prennent pas au D-Contact ou D-Incite : elles ne résisteront pas longtemps à ce petit bijou de technologie… Quelques twitchs suivis de relâchés  le feront osciller flanc sur flanc. Il m’a ainsi permis de sauver de nombreuses parties de pêches, mais également de capturer ma plus grosse truite de la saison…


Sauvage de 58 cm qui n’a pas résistée au cherryblood LLS70

Le Cherry Blood deep 70
 
De la même façon que le D-Direct, il vient compléter le Cherry Blood LLS70. Une nage serrée et une action suspending a séduit cet été de nombreux poissons, surtout ceux de taille très correctes.

Cherryblood deep 70  avec le coloris 34

 Le D-Contact - série VAIRON, en taille 63 et 85 :

Je peux vous dire que de gros vairons ont tout de suite validé… Et les truites n’ont pas hésité en les voyant passer près de leurs caches.


Ma saison est désormais finie… L’heure pour moi d’aller taquiner mes percidés préférés.


A bientôt
Julien wubon

19/11/2015

Présentation Baptiste VERGER


Bonjour à tous, je me nomme Baptiste Verger je suis née en Charente maritime, où j'ai eu la chance de faire mes premières armes en eau douce comme en mer grâce à mes grands-parents.



La pêche m'a été enseignée très tôt, vers l’âge de 4-5 ans ou j'allais pécher au coup principalement mais aussi en bateau en mer. Ce n'est que vers 7 ans que j'ai appris la pêche aux leurres (à la cuiller) qui est vite devenu une passion. Lors de ma scolarité j'ai intégré un lycée professionnel ( Lycée de la mer et du littoral à Bourcefranc-le-Chapus) dans une section aquaculture ou j'ai rencontré d'autres jeunes passionnés de pêche aux leurres, c'est à ce moment-là ou j'ai affiné et essayé bon nombre de techniques ( drop shot , texan , etc).



Depuis quelques années maintenant je participe à des concours de pêches aux leurres locaux ou nationaux , cela m'a permis de rencontrer et discuter avec de très bon pécheur pour améliorer mon niveau de pêche.

Mais la pêche c'est avant tout du partage, j’aime partager ces moments en famille ou avec des amis qui sont à chaque fois des moments inoubliables.




Pour moi la pêche est une addiction dont je ne peux me passer !

Baptiste VERGER

12/11/2015

Test : Cannes BFT Microwave 70S

Par Nicolas Houpin




Comme je l’avais évoqué lors de mon article sur l’utilisation du Air Bag Minnow, j’attendais d’avoir la possibilité de tester ce leurre sur la pêche du Sandre en Drop Shot. C’est désormais chose faite depuis que j’ai reçu cette sympathique canne qu’est la BFT Microwave 70S.



Nous allons commencer cet article par la description technique de ce nouveau jouet :
http://www.smith-pro.com/bft-microwave.html#anchor-ancre01


Microwave 70S

Puissance jusqu’à 20g, l’extrémité de son scion est peinte en couleur fluo pour détecter la moindre touche. Cette canne spinning 2 brins est adaptée aux pêches Drop Shot, leurres souples.


Elle est équipée d’anneau Microwave (LCS : line Control System) qui offre au pêcheur un gain de distance et de précision pour moins d’efforts. Le contrôle de la ligne passé le premier anneau est bluffant ! Toutes les cannes sont conçues en 2 brins égaux pour la facilité de transport.
Elle mesure 7’’ donc 2m13 pour 114 grammes.

Elle s’équilibre très bien avec un moulinet de taille 2500 et de 200 grammes environs.
Bien que septique au départ sur la réelle utilité des anneaux Microwave, je me suis très rapidement ravisé tant les lancés sont faciles, longs et précis et que le leurre « rentre » très discrètement dans l’eau, notamment en lancés sous la canne. Le scion peint est très souple ce qui permet de limiter les risques de décrochages lors des combats mais reste très sensible et surtout, permet une pêche très visuelle, on peut « voir les touches » ce qui rend très ludique la pêche.


Je me suis pour le moment contenté que de la recherche du Sandre au Drop Shot pendant la période de crue du dernier hiver dans les zones de calme derrière les péniches et autre amortis (faute de temps pour le moment pour aller chercher les perches à distance).

Quelques perches de plan d’eau lors du second essai de la Microwave 70s


Un jolie Sandre de Seine avec l’ensemble BFT 70s + Air Bag Minnow 


Ces petits tests m’ont donc permis de stopper mes apriori sur ce type de technologies et m’a confirmé ma première impression sur le Air Bag Minnow. C’est vraiment un « truc de oooouuuufffffffff » ce leurre.


Je vous invite donc à vous remémorer mon article sur ce leurre mais plus encore, je vous invite à l’installer au bout de votre ligne pour vous rendre compte par vous-même de toutes les possibilités qu’il propose.


Je suis définitivement fan de ce produit. J’attends avec impatience de pouvoir retourner un peu plus régulièrement au bord de l’eau pour forger encore un peu plus mon sentiment sur cet ensemble diabolique ;-)


Je reste à votre disposition pour discuter de ces deux joujoux :-P
Nicolas

09/11/2015

Session Bar en Kayak dans un cimetière !

Par Cedrick Chaussard


Plutôt glauque comme entrée en matière pour un récit de pêche me direz-vous, mais quand la nature décide de s'en mêler, il est de circonstance d'en apprécier le décor.


Me voilà en un samedi, accompagné de mes plus fidèles acolytes les DESPERADIENS (voici leur blog, ça vaut le détour) pour une session pêche en kayak à Landévenec.

Ce lieu abrite une partie des navires de la Marine Nationale, qui y a élu domicile afin d'y couler une retraite amplement méritée. Outre l'aspect historique de ces vestiges militaires, le lieu recèle d'espèces halieutiques peu communes du reste du littorale : Raie bouclée, raie torpille, roussette, truite de mer, saumon et émissole.

C'est d'ailleurs pour tenter de capturer cette dernière qu'avec Anthony et Paulo, nous nous sommes retrouvés au petit matin. Le temps de mettre tout le barda dans les kayaks et nous voilà enfin sur l'eau. Une épaisse brume a envahi les lieux, mais au fur et à mesure que nous avançons, un paysage fantomatique s'ouvre a nous. La lumière du soleil levant dans la brume bretonne nous offre un spectacle magique digne des décors Irlandais.


Il est temps de repartir, je décide de mettre une ligne de traine sur ma Dragonbait LX PaddleTail, j'y couple un Wavy 85, cette gamme de leurre dur a la réputation d’intéresser beaucoup d'espèces et celle-ci me donnera raison puisque quelques coups de pagaies plus tard, j'enregistre un gros départ. Le moulin chante fort, c'est le moment de rigoler un peu. Le client n'est pas content, il prend appuie dans l'eau, mais le combat est bizarre, c'est très lourd à faire monter mais les rushs sont amples, le pied total.
 



Ça y est, mon client remonte en surface et là, énorme surprise, une raie bouclée a tapé sur le leurre, je savais qu'il y avait une petite population qui vivait dans les fonds mais sans me douter qu'elles pouvaient monter dans les couches d'eau supérieures pour chasser.


Aprés une petite séance photo, remise à l'eau, nous repartons vers le cimetière des bateaux. La brume se lève doucement, les paysages sont toujours aussi beau .



En cours de route nous apercevrons des chasses d'oiseaux, les poissons qui chassent en surface n'ont pas l'air énorme , qu'a cela ne tienne, nous tenterons quand même. Le wavy a l'air de bien fonctionner aujourd'hui, je décide de passer sur un WAVY 65. Ca sera aussi l'occasion de tester la dernière Dragonbait Sea-Bass 70 ML adaptée au Kayak.


Ça  faisait longtemps que je n'avais pas utilisé une 2 brins, la prise en main est agréable, le blank est très réactif et sensible, la taille des anneaux et leur disposition peuvent paraître déconcertantes en revanche, mais le choix du moulinet qui l’équipe prendra toute son importance pour palier à cette disposition particulière. Pour ma part j'ai choisi un symetre 2500 FL, mais un autre moulinet d'une autre marque dans les mêmes proportions ira tout aussi bien.

Les petits bars de 40 cm s’enchaînent et le blank tient ses promesses. Nous  irons chercher les émissoles aux appats pendant le restant de la journées, amis a part les petites dorades qui s'amusent à nous dépouiller, nous ferons chou blanc. Sur un transit nous aurons la joie de se faire accompagner par des dauphins en pleine chasse, un moment sympa qui nous fera oublier le manque de jolis poissons. Nous profiterons de l'étale de basse mer pour se faire une pause casse croute et apéro (important la pause apéro) .


Il commence vraiment a faire chaud et nous reprenons notre prospection de notre amie émissole, mais rien à faire, le poisson est totalement absent de la zone, seul Antho nous fera un joli bar de 45 cm sur les bordures au leurre de surface. La journée se termine, nous sommes bien rincés, la petite mousse qui m'attend à la maison sera vraiment appréciée.

A bientôt
Cédrick Chaussard

04/11/2015

Une après midi réussie…

Par Dimitry Carpentier



 Ces derniers temps, je cumule les sorties Float Tube à la recherche des perches. La baisse progressive des températures active un peu plus les carnassiers et il est l’heure pour moi de sortir les leurres souples et de mettre en place l’une des pêches que j’apprécie le plus, le grattage intensif. Bien que des bancs de perches stagnent entre deux eaux, la recherche de celles-ci sur le fond est de plus en plus fructueuse.

En ce dimanche après midi, j’entreprends une sortie afin de tester mon tout nouveau Float et de profiter de la météo rarement aussi clémente. Le vent est inexistant, le soleil joue à cache-cache avec les nuages et la température est idéale, de quoi présager de bonnes choses.
Arrivé sur place sur les coups de 14h, le float gonflé et chargé d’avance est vite mis à l’eau. J’entame la traversée du lac afin de rejoindre une pointe que je connais bien et où j’ai eu la chance de mettre au sec un petit glane quelques jours auparavant.

Le temps de la traversée, je prépare les cannes et monte les leurres afin d’être opérationnel rapidement. La première est montée d’un Flash J Shad 3’ coloris 26, incontestablement mon préféré. Il est alors monté sur une jig head de 7gr afin de le faire rapidement descendre dans les fonds avoisinant souvent les 20 mètres.

 
La seconde canne est montée avec une potence agrémentée d’un Flash J Shad 3’ coloris 04. En dessous, je monterais grâce à une Quick Lock Snap, soit un Paddletail 4’, soit un casting jig. La première solution me permettra de gratter à la recherche de perches de belles tailles et la seconde me permettra de pêcher à la verticale à la recherche des bancs de perches situés entre deux eaux.


Arrivée sur le spot, j’entame un quadrillage de la zone grâce à mon Flash J Shad monté sur tête plombée. Quelques perches succombent mais rien de bien gros et les touches sont plutôt discrètes. Je rejoins alors Ludo et Cédric qui pêchent un peu plus loin à l’entrée d’un bras du barrage. Le temps de les rejoindre, je fais taper mon casting jig sur le fonds et il faut dire que ça a l’air d’énerver les brochetons !

Arrivé à proximité de mes collègues, je tombe sur un banc de perches et enchaine près d’une quinzaine de descentes sans que le casting jig ne touche le fond. C’est une véritable frénésie… J’enchaine même 4 doublés, l’utilisation d’une potence fait souvent des merveilles ! Le peu de dérive finit par me faire sortir du banc et impossible de le retrouver, c’est pourtant pas faute d’avoir palmé !


Le temps passe et je décide de retourner à la pointe, un choix payant. Je commence tout d’abord au Flash J Shad et les poissons s’enchainent. Je tente alors de sélectionner un peu les poissons en grattant au Paddletail. Les touches se font plus rares mais la taille des poissons augmente significativement.
Afin d’augmenter un peu le rendement, je repasse au Flash J Shad et gratte le fond.

 
L’utilisation de la Gosen W Multicolore en PE 0.6 fait merveille. Son changement de couleur tous les 10 mètres et son marquage blanc tous les mètres permet une gestion efficace de la descente du leurre mais aussi des animations. C’est un véritable régal de gratter !

 
Les poissons s’enchainent jusqu’à la tombée de la nuit avec dans le lot une belle rayée de 44cm, de quoi prendre son pied sur une pêche aussi light !


Une après midi vraiment top, des conditions météo idéales pour pratiquer le Float Tube, des poissons réceptifs et des amis, un cocktail parfait pour passer un bon moment au bord de l’eau !

A bientôt, Dimitry

03/11/2015

CATALOGUE MARRYAT & SMITH Europe 2016


http://issuu.com/julienrom/docs/smith-2016-web

CATALOGUE MARRYAT & SMITH Europe 2016
CATSCLAW - CWC - BFT - FISH ARROW - GOSEN - JAZZ - KM LURES - MC ARTHY - OCEAN RULER - OSAMU - SMITH - TICT