20/10/2015

Bandit crankbait et Pig Shad pour les brochets d’automne


Par emmanuel Gros



L’automne arrive, les brochets vont s’activer et je souhaite profiter de cette occasion pour vous conseiller chaudement de prendre dans vos boites à leurres un pig shad et un  bandit crankbait, deux leurres qui depuis l’ouverture m’ont apportés de très bon résultats et m’ont sauvés des parties de pêche bien mal engagées.



Commençons avec le Pig Shad.

Personnellement j’ai un faible pour le coloris 102 jaune/vert fluo. En weightless, équipé du montage shallow stinger titanium de chez CWC et ramené juste sous la surface au-dessus des herbiers il m’a rapporté de nombreux poissons grâce  à son wobbling superbe. Sa particularité, il dodeline aussi de la tête ce qui lui donne une nage vraiment spécifique et différente des autres gros shad que j’ai pu essayer et cela semble plaire à essox. Dans des eaux claires, j’ai vu des brochets sortir des herbiers et parcourir plusieurs mètres pour venir l’attaquer, superbe !

Niveau animation, il s’accommode de vitesse lente ou plus importante et même en weightless plonge bien lors des relâchés. J’ai personnellement obtenu de très bons résultats en pêchant simplement en linéaire au-dessus des herbiers à vitesse modérée.

Un petit mot aussi sur le shallow stinger qui est vraiment très bien adapté. Je ne sais pas si c’est lié mais depuis que je l’utilise  j’ai dépiqué très peu de poissons et raté peu d’attaques. Systématiquement, ce montage a permis de tenir le leurre éloigné lors du combat et l’a donc préservé de dommages supplémentaires. Le leurre au passage semble d’ailleurs assez résistant aux coups de dent, mon shad en coloris 102 peut en témoigner !



Niveau matériel, j’utilise soit une KOZ C65 en kayak/float soit une lexter grith pour pêcher du bord ou parfois en bateau. Mon moulinet est équipé de tresse strike wire 12x en 32/100 ou gosen W en pe3,  puis en fonction des eaux pêchées j’installe une tête de ligne en fluoro 40/100 et un  bas de ligne en fluoro 80-90/100 ou titane.

Mon autre joker pour le brochet : le Bandit Crankbait

C’est une belle bouchée également qui intéressera les beaux spécimens.  Je l’utilise beaucoup en application powerfishing lorsque je veux peigner beaucoup d’eau rapidement à la recherche de poissons mordeurs. C’est très souvent avec ce leurre que je commence mes sessions car il me permet à la fois de voir l’activité des poissons et de les localiser. C’est un leurre qui a un rolling prononcé et qui brasse beaucoup d’eau. Combiné aux billes métalliques il rameute les poissons d’assez loin et déclenche beaucoup d’agressivité. 

Niveau animation il peut s’utiliser en lancer ramené classique, sa faible profondeur  de nage (+/- 1m ) me permet là aussi de le faire nager au-dessus  des herbiers même à faible profondeur mais aussi parfois de peigner des postes de pleines eaux qui ont une profondeur de 2-3 m. J’aime agrémenter la récupération de pauses que je combine parfois en fonction de ce qui fait réagir les poissons avec des twitchs ou des jerks avant de reprendre la récupération linéaire. Les touches arrivent fréquemment lors des pauses ou lorsque le leurre redémarre. A noter que lors des pauses le bandit crankbait remonte mais assez lentement ce qui permet de bien exploiter certains postes marqués.






Pour le matériel  j’utilise les mêmes combos que pour le pig shad mais j’avoue avoir un faible pour la koz c65 avec ce leurre, sa relative souplesse au niveau du scion atténue les vibrations du leurre et rends la pêche très confortable. Corps de ligne en tresse mais sur une canne plus raide du nylon ou un fluoro hybride marchera très bien aussi. Bas de ligne, titane ou fluoro.

J’espère vous avoir donnée envie de découvrir ces deux leurres pour vos pêches automnales,  en tout cas personnellement ils ne quitteront pas ma boite cet automne !