22/09/2015

La "50 d’anniversaire"


Par Nicolas Houpin


Depuis quelques années, je me suis instauré un petit rituel pour l’ouverture de la truite.
C’est avec l’ami Jérôme que j’ai eu la chance de fêter pour la première fois mon anniversaire avec une truite de 50 plus et depuis, j’essaie de perpétuer cette « tradition »

Cette année n’a donc pas dérogé à la règle.
Retour sur les années précédentes ;-)

http://smith-pro.blogspot.fr/2014/08/crash-test-dragonbait-trout-classic.html

http://smith-pro.blogspot.fr/2012/03/bay-liner-76-sbk-et-wavy-65-le-couple.html

Nous voilà donc avec l’ami Frank (le monde de la truite) en direction du centre.
Le but avoué étant de faire la fameuse « 50 d’anniversaire », je prends ma fidèle Dragonbait Trout Classic, mes leurres de tailles 70 à 90 (Cherry Blood, D-Contact, Wavy…) et quelques leurres souples 2 et 3" dans la famille des Flash J et c’est parti.

Dragonbait Trout Classic

Les premières touchent avec des leurres ne sont pas longues à venir mais je ne concrétise rien malheureusement. Je passe donc avec mon fidèle Cherry Blood MD et les choses sérieuses commencent avec des poissons suiveurs mais malheureusement pas très coopératifs, en effet, ils viennent jusque dans les pieds mais sans vouloir prendre le leurre.


Au bout de 3 ou 4 heures avec le même scénario qui se répète, nous arrivons sur un jolie remous et Frank m’annonce « 55+ ici sur » !!!!, j’insiste donc et au bout de la 5ème dérive, un gros stop suivi d’une grosse lourdeur et directement le poisson dévale la rivière, c’est parti pour une poursuite sur une grosse trentaine de mètres (c’est d’ailleurs plutôt Frank qui a poursuivi le poisson vu comme je suis toujours à l’aise en wadding…. Ceux qui me connaissent et qui m’ont déjà vu dans l’eau, en float tube ou en bateau comprendront :-P !!!

Le poisson a la bonne idée de s’enrouler dans le fil ce qui le calme net, ça y’est, elle rentre dans l’épuisette… soulagement direct.

Le poisson qui me semblait lourd au départ me parait finalement petit … mais n’oublions pas que Frank et moi sommes séparés d’une bonne trentaine de mètres et vu le sourire sur le visage du "Franky" et le fait qu’il ne veuille pas dire si c’est record ou pas (53 sur la Fario), je commence à envisager une « bonne nouvelle ».

Le poisson est bien au calme dans l’épuisette, il s’est même libéré de l’hameçon (sans ardillons).
Le verdict tombe, nouveau record et pas qu’un peu :-D


Le reste de la journée sera calme, mais l’essentiel est là !!!!

Pas rasé mais heureux :-D
 
A l’année prochaine pour d’autres aventures en vue de la dorénavant traditionnelle « 50 d’ouverture ».

Nicolas Houpin