22/09/2015

La "50 d’anniversaire"


Par Nicolas Houpin


Depuis quelques années, je me suis instauré un petit rituel pour l’ouverture de la truite.
C’est avec l’ami Jérôme que j’ai eu la chance de fêter pour la première fois mon anniversaire avec une truite de 50 plus et depuis, j’essaie de perpétuer cette « tradition »

Cette année n’a donc pas dérogé à la règle.
Retour sur les années précédentes ;-)

http://smith-pro.blogspot.fr/2014/08/crash-test-dragonbait-trout-classic.html

http://smith-pro.blogspot.fr/2012/03/bay-liner-76-sbk-et-wavy-65-le-couple.html

Nous voilà donc avec l’ami Frank (le monde de la truite) en direction du centre.
Le but avoué étant de faire la fameuse « 50 d’anniversaire », je prends ma fidèle Dragonbait Trout Classic, mes leurres de tailles 70 à 90 (Cherry Blood, D-Contact, Wavy…) et quelques leurres souples 2 et 3" dans la famille des Flash J et c’est parti.

Dragonbait Trout Classic

Les premières touchent avec des leurres ne sont pas longues à venir mais je ne concrétise rien malheureusement. Je passe donc avec mon fidèle Cherry Blood MD et les choses sérieuses commencent avec des poissons suiveurs mais malheureusement pas très coopératifs, en effet, ils viennent jusque dans les pieds mais sans vouloir prendre le leurre.


Au bout de 3 ou 4 heures avec le même scénario qui se répète, nous arrivons sur un jolie remous et Frank m’annonce « 55+ ici sur » !!!!, j’insiste donc et au bout de la 5ème dérive, un gros stop suivi d’une grosse lourdeur et directement le poisson dévale la rivière, c’est parti pour une poursuite sur une grosse trentaine de mètres (c’est d’ailleurs plutôt Frank qui a poursuivi le poisson vu comme je suis toujours à l’aise en wadding…. Ceux qui me connaissent et qui m’ont déjà vu dans l’eau, en float tube ou en bateau comprendront :-P !!!

Le poisson a la bonne idée de s’enrouler dans le fil ce qui le calme net, ça y’est, elle rentre dans l’épuisette… soulagement direct.

Le poisson qui me semblait lourd au départ me parait finalement petit … mais n’oublions pas que Frank et moi sommes séparés d’une bonne trentaine de mètres et vu le sourire sur le visage du "Franky" et le fait qu’il ne veuille pas dire si c’est record ou pas (53 sur la Fario), je commence à envisager une « bonne nouvelle ».

Le poisson est bien au calme dans l’épuisette, il s’est même libéré de l’hameçon (sans ardillons).
Le verdict tombe, nouveau record et pas qu’un peu :-D


Le reste de la journée sera calme, mais l’essentiel est là !!!!

Pas rasé mais heureux :-D
 
A l’année prochaine pour d’autres aventures en vue de la dorénavant traditionnelle « 50 d’ouverture ».

Nicolas Houpin

17/09/2015

Mc Arthy - Paddletail

Par Julien FESSEAU - Guide de pêche à Cordouan

Ce matin je suis avec une équipe de stagiaires venus de la région du Champagne, des gens très sympas et qui font un excellent breuvage ! Ils sont venus découvrir la pêche autour de Cordouan. Plus habitués à pêcher à la mitraillette dans la mer du Nord, je vais leur montrer la pêche au leurres souples, et tenter de leur faire prendre du Bar, car ils ne connaissent pas ce poisson !!

Cannes Dragonbait Seabass

Une fois embarqués et le briefing fait, nous voilà parti, la mer est un peu agitée autour de Cordouan et je décide donc d’aller sur des zones plus calmes qui sont également très productives. Une fois les consignes données, les premiers lancers se font sans attendre, Serge et ses amis découvrent le matériel et s'étonnent du faible poids des ensembles. C'est vrai que ça n'a rien à voir avec du matériel de pêche basique que l'on peut avoir pour une sortie de pêche à la mitraillette, mes clients pêche avec des cannes Smith Dragonbait Seabass 72H (7-40g) et Dragonbait Seabass 78SH (10-60g), des moulinets Shimano en taille 4000. Le matériel permet d'avoir un ressenti parfait du fond, du leurres et de combattre des poissons de très belle taille.


PADDLETAIL - Coloris Chrystella

  Les cannes sont équipées de shad Mc Arty Paddletail, coloris naturel, avec des têtes plombées de 25 grammes, ce matin là, la pêche est facile et les premiers poissons rentrent rapidement.





Les dérives s'enchaînent et les prises aussi, Serge et Dominique se tirent la bourre à celui qui fera le plus de poissons, ils me font des doublés, des triplés, il y a des jours comme ça où ça rigole !!! Ils pêchent avec une technique simple, un maniement du leurre en dents de scie près du fond avec une récupération du moulinet jusqu'au bateau. Le Paddletail, fonctionne très bien sur cette technique et également sur de la pêche en verticale légère, les bars et les maigres l'adorent, de plus il propose une vibration différente et comme chacun le sait, se différencier des autres pêcheurs peut parfois être bon.


 Nous passons donc la matinée à peigner cette zone de roche, et pas moins de 35 poissons viendront nous rendre visite et poser pour la photo, des bars jusqu'à 64 cm pour Serge et ses amis. Ils repartent avec pleins de souvenirs et n'ont conservé que 2 poissons qu'ils dégusteront une fois de retour au camping.


 C'est pour l'instant ma plus belle demi-journée de guidage sur la saison, mais la chance peut sourire à tous, je vous dit à bientôt.


Julien FESSEAU - Cordouan Pêche Evasion

15/09/2015

" Frangin, frangine à la pêche "



Par Manon Compan

Un petit texto pour se donner l'heure et nous voilà parti à la recherche de petit black bass pour transvaser d’un étang à un autre pour faire de la reproduction.
Pourquoi le black bass ? Poisson actif, caractériel, très nerveux au regard perçant bref il sait ce qu'il veut.. en une matinée nous réalisons entre 15 et 20 prises et nous avons gardé 13 black bass.

Une fois amener dans un étang familial tout le monde est content et on va s'amuser d'ici quelques années.. Entre 15 et 20 black bass vous allée dire facile ?
ben non ! même petit ils sont difficiles et voulait aucun leurres dur.. en leurre souple pas d'imitation de vers de terre.. Au final,  imitation d’écrevisse la BandoCraw et BF SHRIMP de chez Performance Bait - SMITH ! 

 

Même frangin m’a dis c'est une tuerie tes écrevisses ils en raffolent ! Bref ! Nous finirons sur  le lac de cagnac les mines ou je décroche le plus gros bass entre 40 et 45 cm environ et plusieurs petits. 

La partie de pêche frèro/frangine ce termine par 2 bass pour le frangin 20cm et 34 le second. 
5 BandoCraw aurons rendu l'âme par ces cher petits poissons très actif ...



Frangin à dis : la dragonbait elle est super ces écrevisses c'est une tuerie. 

Au final c'était une journée géniale !


Manon

11/09/2015

A la découverte de South Lapland "Part 3"

par Tondeur olivier

Fish on


Dernière partie de ce volet d'une semaine en Laponie Suèdoise, pêche et nature only. Mais comme d'habitude j'ai pensé à mettre mon gros chat noir dans mes valises. Il va jamais me lâcher celui-là.

Sur ce petit article je ne vais pas vous révéler tous mes coins tranquille, hé les gars je suis guide de pêche si vous avez oublié, il faut savoir diffuser les informations petit à petit...les spots truites et ombres c'est pour l'année prochaine.

1er coup du soir et direction Björksele. C'est surement la digue et le pont le plus tranquille au niveau circulation. Tête plombée de 5g à 7g voir largement en-dessous si vous avez pensé à mettre dans vos bagages une canne typée "perche". On arme d'un leurre souple "vibrant" comme des virgules, shad ou écrevisses dans les tailles de 2 à 3 pouces. S'il y a du vent, pêchez face à lui.


Bjorksele bridge.


Les petits brochets y sont nombreux.

Vous y trouverez beaucoup de perches et de brochets. Il n'es pas rare de capturer deux ou trois brochets de 60cm à 70cm à la suite, puis plus rien, même pas une perche, alors c'est le moment idéal pour pêcher plus gros à l'aide de leurres souples ou de Buster. Si au premier "jump" du brochet il reste accroché alors c'est gagné pour la photo, sinon c'est comme moi, chat noir assuré mais ça fait partit du jeu.

Pike jumping.


En retournant au camp vous vous arrêtez à la grande digue du lac n°3, c'est là ou vous ferez aussi de magnifiques photos du soleil de minuit. Si vous ratissez comme il faut la zone il vous faudra environ deux jours complet de pêche. Perches et brochets à volonté. La taille moyenne des perches présente et d'environ 25cm avec de nombreux sujets aux alentours de 30cm. Attention à la route, les camions de chargements de bois roulent très très vite. De nombreux record de saison en brochet se sont fait sur ce spot, vous en aurez la preuve en photo en visitant la salle de réception du camp.

Attention aux moustiques à partir de 18h, ils aiment bien se reposer dans les bruyères. S'ils sortent et que vous n'avez pas l'anti moustique local, partez sans hésiter sinon ils ne vous louperont pas. Là-bas ils ne pîquent pas....ils traversent les vêtements.

Rends moi ma pince...

Le lipless restera toujours un aimant à perche.
La perchette de base.


En sortant du camp vous prenez à droite direction Junsele, vous passez le village de Hala, puis à votre arrivée vers la très grande digue garez vous dans le talus. Attention c'est limité en vitesse à 90kmh mais ils roulent plutôt à 110kmh voir beaucoup plus. Le danger peut provenir de la bosse du pont en espérant que les contenus des remorques soient bien attaché. Les véhicules déboulent aussi vite que les touches vont s'enchaîner.

Vous apprendrez vite à vos dépends que certaines zones sont des cimetières de têtes plombées. Vous aurez peut être la chance d'y attraper un brochet "carotte" comme j'aime le dire, avec ses couleurs orangées.

Vous pourrez y faire des doublés.


Direction le lac n°12, sans aucun doute mon préféré. Là-bas c'est surtout les ombres communs aux leurres, oui va avez bien lu...aux leurres.

Le 12 ça fait des points au scrabble.

Pris à la Pure.

Vue d'ensemble du lac n°12

On est pas bien là...


Du bord vous avez aussi les piles du pont de Gafsele. Vous pouvez y accéder facilement, mais attention de la descente y est abrupte. Le fond y est un véritable aimant à leurres et les roches de granit y sont très abrasives.
Fausse joie...casse de perche sur 25 centièmes.

Facile d'accès


Puis en bateau vous avez un terrain de jeu Immense. Plâteaux, Hauts-fond, Fosses jusqu'à 11 mètres, Bras de lônes, grands herbiers, tombant de roches...Forêts immergées.








 j'espère que ce petit article vous donnera envie de découvrir cet endroit si formidable. N'hésitez pas à contacter Alban ou a me laisser un message. En tout cas là-bas je monte m'éclater tous les ans. Et puis s'il vous manque une assiette vous demandez au chef des lieux il vous en donnera une....

02/09/2015

A la découverte de South Lapland "Part 2"


Par Tondeur Olivier

Kenneth Nielsen à Fagelsta

Cette deuxième partie vous permettra de trouver facilement quelques lieux touristiques à proximité du camp alban-regnoult.com
N'oubliez pas que vous êtes en Laponie Suédoise et qu'il vous faudra effectuer un minimum de 70km pour atteindre les grandes villes.

Vous avez les villes et villages de Gafsele/Halla/Junsele/Asele/Vihelmina/Dorotea/Fagelsta...sortez des routes goudronnées pour une fois et emprunter les sentiers battus. Très souvent aux bords des routes vous trouverez des panneaux écrits à la main avec le mot "Loppis"...arrêtez-vous...c'est en fait un marché aux puces chez un particulier, vous y trouverez peut-être de chouettes souvenirs.

Gafsele :
Pas besoin de voiture, vous êtes sur place. Vous descendez le chemin de camp en direction de l'autre côté du pont en rive gauche. A l'arrêt de bus, vous allez tout droit, il y a un super producteur de Solanum Tuberosum.

Une boîte aux lettres de l'espace.

Tous les arrêts de bus sont bleu.

Gafsele Bridge

La première maison de la Kommun.

Protection des oiseaux.

Le troll protecteur.

A l'arrêt de bus vous tournez à gauche en direction du chemin d'accès aux lacs 11/12. Arrêtez-vous au début du chemin et vous trouverez de l'autre côté de la route un beau rassemblement de nains et lutins.



Vihelmina :

Direction Asele, puis toujours tout droit au rond-point route 90. Attention sur la route, elle est très belle mais c'est aussi un lieu de rencontre avec les animaux sauvages de type renne ou élan. Les grandes traces de freinage vont vous le rappeler tout au long de votre voyage.

En arrivant vous y trouverez une chose rare...un feu tricolore...prenez à droite direction le museum. L'entrée est à 30sek par personne.

"La" star laponne.


Piège à renard et à ours.

Un devon lapon.


Passage obligatoire.

Hyper sympa markus.

Chaque magasin à un accès handicapé.

La boutique "Sami".

Chasse et pêche.


Chaque magasin dispose d'un accès handicapé, ce que nous n'avons pas en France. L'accueil y est toujours très sympathique et tous parlent anglais ce qui est fort plaisant.

Chez Markus vous trouverez des produits locaux de type confiture, miel, boissons, objets...
Au magasin "Sami" juste en face de chez markus vous y trouverez tout l'artisanat de ce peuple du nord. Vous pourrez y commander un stage culturel au fond des bois.

Vous pouvez y passer largement une matinée avant de reprendre la route en direction de Dorotea.


Dorotea :

Dorotea a très peu de charme à part son lac et sa rivière à truite et à ombre commun. Il vous faudra la traverser et prendre sur votre gauche la direction d'Ostersund.

Roulez 5 à 7 minutes puis tournez à droite au panneau "Fagelsta" en laponie à droite c'est tout de suite à droite alors ne roulez pas trop vite.

Prenez le chemin de gravier, puis tournez à la première à droite, puis la deuxième maison à droite et vous êtes arrivé chez Kenneth le sculpteur sur bois à la tronçonneuse. Il vous fera visiter son atelier, son shop et son immense jardin. Je vous conseil de prendre avec vous de l'anti moustique local.

Un beau panneau d'informations.

Vous y croiserez un chien croisé avec un lion...mdr.

Kenneth...l'artiste.

Alban à la pêche....c'est une star ou quoi ?

Au lasso comme les "Sami".




Il est préférable de passer avant la visite chez Kenneth par l'office du tourisme de Dorotea, la charmante dame passera un coup de fil pour vous afin de savoir si l'artiste est présent chez lui. N'oubliez pas que vous devez toujours donner une bonne image de votre pays. Vous pouvez aussi vous présenter au Turistbyra comme client de lapplandpronatur

Les Plus :

A proximité du camp, environ 5 minutes de voiture au lac n°3 vous y trouver un coin de paradis pour déjeuner en famille.
Voilà à quoi sert l'argent de vos cartes de pêche.

passage obligatoire pour tous.

Allumage à la pierre à feu.

Bien joué mon Max.

Miam...miam Doc's Bullens.


Juste à côté vous y trouverez un coin de paradis pour les amoureux de la nature avec un hébergement, des toilettes sèches, un kota, un coin BBQ. Attention il n'y a ni eau ni électricité. Pour la location vous pouvez vous adresser directement à Alban. Le plus c'est que les bateaux de FVO sont à 50 mètres.



A 200 mètres en direction du hot spot du 1er pont en direction Bjorksele vous y trouverez aussi un coin BBQ avec des toilettes sèches. Si aussi le meilleur endroit pour prendre des photos du soleil de minuit.

BBQ et toilettes sèches.

Soleil de minuit.

A droite au même moment.
Derrière la maison de Hosta, vous avez un sentier de randonnée en direction du source naturelle, prenez votre petit bol en bois le "Kuksa" pour y boire une gorgée fraîche.

Sentier derrière le camp.

Point d'eau BIO.

Et une gorgée pour Kozo-san.

Comme l'impression d'avoir croisé un élan.

La descente vers le camp.

Max VS wild.

J'espère que vous y trouverez toutes les infos dont vous avez besoin. N'hésitez à me contacter pour plus d'informations ou directement sur le site d'Alban.

A bientôt pour le prochain numéro "nature et pêche".