12/07/2015

PECHE ESTIVALE ULTRA LIGHT

par Jean Christophe Brouet





Ca y est l’été est là avec la chaleur et les vacanciers !

C’est le moment de sortir les petits leurres de leur boite et de se munir d’ensemble léger, pour traquer les petits carnassiers sur le bord des rochers ou des plages. Il vaut mieux pratiquer en début ou en fin de journée afin d’éviter la chaleur et la sur fréquentation du bord de mer pendant la journée.

Pour ces moments estivaux j’aime bien la Dancing Bream 3-15g la Bay Liner CF 3-10g ou encore la Bay Liner SB 3-14g (très faible encombrement). Elles permettent de lancer et d’animer efficacement de petits leurres  mais possèdent une bonne réserve de puissance lorsque l’on croise un joli spécimen au milieu des roches.



Bien sur la majorité des prises restent modestes comme en Rockfishing mais les belles surprises ne sont pas rares. J’ai opté pour un compromis de tresse en PE 0.4 (8LBS) et un bas de ligne en 16/100 car je pêche dans une eau peu profonde très calme et très claire. Les spots à prospecter sont les plateaux rocheux peu profonds de part et d’autres des criques, les abords de plage, les entres et digues de port …


Le maitre mot pour ce genre de pêche et la discrétion, le silence et la lenteur dans les animations.

Les eaux sont généralement très calmes comme un lac en début et fin de journée, les lancer sont discrets et les animations lentes, voire très lentes.

Pour ces moments de pêche j’aime bien le Mebapen SP et le Shirasu LLS qui glissent en douceur naturellement dans toute les couches d’eau et permettent des temps de poses long qui déclenchent souvent la touche.


 








Si j’ai besoin d’allonger mes lancers ou pécher plus profond je prends un Troutin Surger.





Pour les petit PN à bavette j’aime toujours autant l’AKM 48, le Wavy 50 et le D contact 50 qui sont de véritables concentrés de nervosité.




  

C’est une pêche estivale très ludique qui permet de pêcher « à la fraiche » entre amis ou en famille sans se surcharger de matériel et qui apporte de bonnes sensations, en pêche légère bien sur.


 Vous pourrez ainsi croiser une multitude d’espèces de nos côtes, tout en en prenant soin de ne pas les blesser afin qu’elles rejoignent leur milieu naturel en bonne condition !

 
Amusez-vous bien et bon été !

Jean Christophe Brouet

07/07/2015

D-Contact 50 France vairon V2

D-Contact 50 France vairon V2
Par Tondeur Olivier
SmithMarryatEurope


Voici deux superbes coloris pour les amoureux de la pêche au contact 50. Il est vrai qu'ils sont destinés à la truite, mais il vous faura aussi bien prendre de la perche, du bass, du chevesne...

J'utilise les deux versions, mais il semblerais que la V2 soit plus performante dans mes rivières calcaires.

J'espère fortement que cette série limitée soit en suivit au catalogue de la marque pendant de nombreuses années. 

Je le met assez souvent en bout de ligne pour avoir un retour positif sur son utilisation tant en période de fraie ou pas. On verra dans quelques temps s'il performe sur la pêche d'étiage.

Gros plan sur ce coloris V2

Très bien adapté pour l'hameçon simple.








03/07/2015

Baitfiness Part II

Baitfiness Part II
Par Tondeur Olivier
SMITH Europe


Deux informations valent mieux qu'une... Je profite de mes retours d'expériences pour compléter l'article de mon ami Emmanuel Gros concernant sur ses premières conclusions au sujet de l'utilisation du Bait finess en technique truite. http://smith-pro.blogspot.fr/2015/05/debuter-en-bait-finesse-casting.html

Après plus de 150 heures en pêche sur différentes rivières avec l'utilisation de plusieurs leurres, je suis en mesure de vous donner quelques éléments nécessaires à cette technique sans se prendre la tête à faire si ou ça.


Le moulinet :

En premier lieu ceci reste un choix difficile, tant au niveau budget, esthétique, légèreté, fiabilité..., c'est vrai qu'il existe un large choix pour cette technique baitfiness sur le marché japonnais entre autre. Les conseils que mon donnés mes amis nippon était de choisir un moulinet par trop performant pour le début afin d'assimiler à la perfection la gestuelle, bien mal m'en a pris je me suis lancé comme un bon français dans le haut de gamme direct avec l'achat d'un Daiwa SS Air.

Beau et Efficace pour cet ensemble baitfiness.


Les règlages :

Ils sont d'une importance à ne pas négliger. Pratiquant du casting depuis de nombreuses années sur le bass et le brochet, je me suis lancé tout de suite sur un frein mécanique ouvert, et bien, vous vous en doutez, j'ai tout de suite remplacé le nylon suite à une perruque aux dimensions impressionnantes. L'excès de confiance n'es pas bon pour cette version de la pêche de la truite.

J'utilise pour l'instant un nylon en 3lbs pour un diamètre de 0,128mm de la marque varivas. Autant s'équiper comme le maître de la discipline Motoyama-san. Normalement cette canne est marquée en utilisation nylon soit 2-6Lbs, mais vous pouvez utiliser comme le maître de la discipline une tresse en PE0.3

Comment j'ai procédé pour mes réglages ? tout d'abord vous serrez à fond le bouton de gauche (frein mécanique) pour le lanceur droitier, puis le déserrez cran par cran jusqu'à 15 (clics), puis vous mettez sur le bouton de droite (air brake) le chiffre 5. Normalement vous n'aurez aucune difficulté à lancer des leurres de 2,4gr à 5gr soit presque toute la gamme des leurres SMITH pour la truite arfs-minnowd-compactd-contactd-inciteluna-trsar-hdminnowars-bicolore, ars, pure...

Un Panish 55F...pensez à vider les rayons de votre détaillant.


LA canne :

Ici, mon choix c'est porté sur la besticky en version casting (normal c'est le sujet de l'article).

L :  168cm
E :  85cm
B :  2 brins égaux
P :  80gr
Ps : 1-7gr
Li : 2-6Lbs

Je ne vais pas faut faire l'éloge de ce bijoux, emmanuel-gros s'en est déjà chargé.
Le premier contact avec cette canne à été des plus surprenant, je ne voyais même pas partir le leurre, sa légèreté ma impressionnée ainsi que sa précision. En fait vous verrez que de lancer un leurre sous les branches c'est très facile avec un peu d'expérience.

Un coude près du corps avec une vitesse constante dans l'accélération vous permettra de lancer correctement et avec précision pour vos débuts. Après la confiance arrive pour gagner en amplitude. Le seul problème à cette technique c'est qu'on y prend vite goût quand on bénéficie des rivières adéquates à proximité.







Je m'entraîne beaucoup à côté de chez moi sur une rivière artificielle de kayak jonchée de nombreuses portes et de câbles. Obligé de se concentrer pour éviter de voir son leurre tourner autour des obstacles (câbles, fils et cordes). Après ça la rivière devient plus facile en pêche. S'entraîner c'est progresser.

Action parfaite pour la maîtrise de beaux poissons.


Un peu juste l'épuisette....

Concentré jusqu'au Pouce...



Si vous voulez de plus amples renseignements sur le matériel et la technique n'hésitez pas à me contacter directement sur le lien suivant :olivier.tondeur

A très bientôt.