30/06/2015

Mer : sacré printemps en Méditerranée !

Par Laurent Renard
Un superbe spécimen pris au Cherry Blood LLS 90
 Le début de saison a été tonitruant en mer. Les loups sont arrivés tôt, et nombreux.
Haluca 125 F, une valeur sûre
 Le nombre de poissons capturés se situant entre 40 et 55 cm a été stupéfiant, ce qui est de très bon augure pour l'avenir. Ceci dit, des spécimens bien plus gros sont aussi venus honorer mes leurres, ainsi que quelques daurades royales durant le mois de juin.
Flash J Split : très utile sur les poissons chipoteurs
Cherry Blood 70 Deep, à utiliser quand les poissons sont sur de petites proies.
 
En pêche de nuit, mais aussi en journée, en étang, en plage, en côte rocheuse, les loups étaient bien présents et mordeurs. Le nombre de captures par sortie a frisé les résultats obtenus au meilleur d'un automne.
La côte rocheuse : pêcher le loup dans un environnement magique
 En côte rocheuse, les journées les plus agitées ont été les meilleures, comme à l'accoutumée. Le Saruna 125 et le Haluca 140 ont été de la fête durant ces journées, où les prises se succédaient. Il fallait cependant pêcher au bon endroit, au bon moment, et donc connaître un peu les zones de pêche pour y réussir.
Saruna 125, leurre de légende en côte rocheuse, mais aussi en plage
Haluca 140 S et Blow Shot Boron Surfessor pour varier les plaisirs.
 
Dragonbait Seabass 100 H et Saruna 125, un duo efficace !
Arrivée d'un grau d'un étang languedocien, un poste de choix
 
En étang, l'activité a vraiment débuté mi-avril cette année, mais ce fut un régal. Les poissons étaient comme fous certains jours, et il n'était pas rare d'enregistrer une bonne dizaine d'attaques aux moments les meilleurs. Les Cherry Blood LLS, Chinupen, et autres Flash J Shad se sont révélés indispensables. J'ai même pris mes premiers loups au D-Contact 72, un leurre que je voulais essayer depuis longtemps en étang et que je n'avais pas encore eu l'occasion de tester sur ce poisson. Notez qu'un modèle estampillé "mer" est désormais disponible en taille 85.
 
Le D-Contact : un leurre à essayer en étang salin
Le Chinupen, leurre de surface démoniaque en étang

Cherry Blood LLS 70 : un leurre redoutable en étang
 
Celui-ci ne risquait pas de se décrocher !
Haluca 125 F : ici à la sortie d'un grau
La pêche en embouchure
 En embouchure et en plage, les poissons ont également été présents. Le Jib 110 SP a fait des merveilles, tout comme son petit frère le 90 SP. Souvent l'activité était très courte sur ces secteurs, et il était nécessaire d'arriver au bon moment pour tirer son épingle du jeu. Certains poissons étaient littéralement gavés de fretin comme à la fin de l'automne, preuve s'il en est de l'abondance en nourriture de ces zones. Les coloris jaune fluo ont souvent été privilégiés par les prédateurs dans les pêches nocturnes.
Jib 110 SP, l'efficacité à l'état pur
 
 
Coloris différent mais même efficacité
 
Jib 90 SP : à ramener lentement de nuit
Saruna 95 et BSB Riversider
 
Le même vu en plan large
Jib 110 et BSB Riversider
 
Cherry Blood SR 90, idéal pour pêcher dans un mètre d'eau

 La pêche des daurades royales en côte rocheuse m'a aussi gâté cette année, après deux années qui n'avaient été pas terribles. Je n'y étais pas non plus allé très souvent, car ayant déménagé, et n'habitant plus sur la côte rocheuse, il me faut désormais bien plus de temps pour accéder au spot. Quelques sorties m'ont permis d'en prendre quelques-unes notamment une de 19 cm !!! Je me demande encore comment elle a pu attaquer un Jib 90 SP de 9 cm !!! Les combats avec ces poissons sont toujours aussi indécis et violents. Et il n'est pas rare d'en décrocher quelques-uns.
 
 

 

25/06/2015

L'AR-S..."All Range Spoon"

Par Tondeur olivier
https://www.facebook.com/pages/Smith-Junior-Fishing/342570229107059

Comment utiliser au mieux votre AR-S ?

Après quelques années de pratique de pêche de la truite aux leurres, tout d'abord avec des cuillères tournantes, puis avec des poissons nageurs, nous ne pouvons pas oublier aujourd'hui ce leurre métallique, tant il nous a apporté de prises dans les eaux rapides et tumultueuses de notre territoire.

http://www.smith-pro.com/50.html#anchor-ancre01


Vous me direz....c'est une simple cuillère tournant Olivier, rien d'exceptionnel....et bien sachez-le, il y a quelques modifications apportées par le bureau d'étude de SMITH Japan sur leur gamme "spoon".



Voyons ça de plus près :



  • Elle dispose d'un émerillon rolling haut de gamme d'origine. Attention toute fois à ne pas ramener trop trop vite votre leurre, car la rotation du micro émerillon ne suffira pas à absorber la torsion du nylon.


  • Une épaisseur globale de palette plus épaisse avec des bords plus fins et affutés afin de permettre une rotation de la palette plus rapide dans les courants rapides à forts.


  • Une masselotte en plomb peint. Elle est libre sur l'axe principal de la cuillère, ce qui la rend plus pêchante à son entrée dans les veines d'eaux.



Au tout début de mes années de pêche, je pratiquais avec facilité. Lancer-ramener, et si sa mord tant mieux, autrement...pas de solutions et pas de compréhensions possible. 
Aujourd'hui j'ai changé mes pêches, je préviligie d'avantage la connaisance du terrain et l'observation, ce qui engendre naturellement une autre vision des apllications techniques à votre mode de pêche.

En ce qui concerne l'approche de l'AR-S, je me concentre principalement sur la précision de mes lancers, car j'ai remarqué que les premiers mètres de "DERIVE" sont attribués à 90% des prises. Et oui vous l'aurez bien compris, on pêche en Dérive et non en Lancer/Ramener afin d'optimiser les meilleurs résultats.

Spot idéal pour cette technique


En espérant avoir changer votre vision de cette technique. A utiliser sans aucune modération. Attention tout fois à être très précis. L'usage d'un nylon en 2,5lbs ou 3lbs est conséillé pour cette pratique, donc si vous accrochez dans une mousse ou autre choses, gare à la casse.

A très bientôt.







23/06/2015

Bay Liner Boron, polyvalente par excellence !



Par Dimitry Carpentier



Trouver une canne qui correspond parfaitement à vos attentes n’est pas une chose aisée. Il faut parfois essayer plusieurs modèles afin de trouver canne à sa main. Si vous cherchez une canne ultra polyvalente, vous trouverez alors forcément votre bonheur avec l’une des Bay Liner Boron ! En mer ou en eau douce, elle saura satisfaire un grand nombre de pêcheurs, qu’ils traquent le brochet, le loup, le sandre ou encore le barracuda.

Il y a de ça presque un an, je cherchais un modèle de canne de qualité Japon afin de pêcher essentiellement les loups et tassergals de Méditerranée. Utilisant parfois des poppers d’une quarantaine de grammes, j’avais besoin d’une canne assez puissante pour les animer de façon optimale. Mon choix s’est donc penché vers le modèle le plus fort de la gamme Bay Liner Boron, la BLBK 76. D’une puissance de 10-50gr et d’une longueur de 2.29m. 

http://www.smith-pro.com/smith_canne_bayliner_boron.html#anchor-ancre01

http://www.smith-pro.com/smith_canne_bayliner_boron.html#anchor-ancre01

A la première prise en main, beaucoup de personnes restent bloquées sur le fait qu’elle semble très raide, et il faut avouer qu’à vide c’est assez surprenant. Néanmoins, en action de pêche elle n’en est pas moins bluffante. Contrairement aux premières impressions, sa raideur laisse place à une canne très agréable, nerveuse mais parfaitement élastique sur les combats. 


Sur les lancers, c’est un véritable ressort ! Capable de propulser des leurres de 7-8 grammes jusqu'à une petite soixantaine de grammes et même des plombs lors de mes pêches de la carpe à roder. 


Côté animation, elle amène la pêche au leurre de surface dans un autre monde et offre une réactivité incroyable aux leurres, qu’ils pèsent 8 ou 40 grammes.

Les pêcheurs aux leurres souples ne seront pas en reste non plus. En effet, la résonance du blank offre une détection des touches ultra précise. Pour les pêches à gratter, domaine où je la trouve excellente, elle permet de ressentir le fond ainsi que la moindre tape sur le leurre. Bien que sa puissance soit élevée, elle est parfaitement à l’aise avec un Flash J Shad en 3 pouces monté sur une tête de 7 grammes. De plus, les ligatures argentées des derniers anneaux permettent de visualiser les touches, un atout majeur pour ces types de pêches. 

Paddletail 6"
Les pêcheurs de brochet, trouveront eux aussi une alliée de taille. Elle accepte et anime à merveille un Buster II ainsi que des souples conséquents comme un Grith Shad ou Paddletail 6 pouces montés sur des têtes de 10, 15 ou même 20 grammes. C’est d’ailleurs avec cette combinaison qu’il y a quelques jours j’ai pu mettre au sec mon tout premier gros brochet ! 


Son comportement sur les combats est lui aussi exemplaire. Puissante et à la fois élastique, elle permet de pêcher en force comme sur les pêches de carpes à roder sans pour autant provoquer de décroches fréquentes. Je l’ai d’ailleurs utilisée sur des pêches plus délicates comme la pêche des céphalopodes. Sa nervosité permet réellement de manier et contrôler parfaitement les turluttes sans pour autant occasionner la perte des prises. 

 

En ce qui concerne les finitions, c’est digne de Smith et du Japon. Montée intégralement en Fuji SIC K Titanium associant légèreté et pouvoir anti-corrosion. Les ligatures rouges bordeaux sur un blank rouge métallisé sont du plus bel effet. Les poignées mousses Eva sont faciles d’entretien et sont ultras confortables. La prise en main offerte par ces poignées permet d’exploiter à merveille les 2m29 de cette canne aussi performante qu’agréable. Bien que son poids soit légèrement supérieur à certaines cannes concurrentes, son équilibre parfait gomme ses quelques grammes d’écart. Associée à un moulinet de taille 3000 (Daiwa), vous obtiendrez un combo efficace et agréable d’utilisation.  


Vous l’aurez surement compris, je suis un pêcheur entièrement conquis par cette canne passe-partout aux finitions irréprochables

                                                                                                         
Dimitry Carpentier