22/12/2015

Début de saison & température de l'eau



 Par Romain Quiles

Lorsque vous avez froid, vous mettez un pull, un bonnet et une écharpe. Et vous continuez à vivre normalement... L'Homme a su s'adapter aux conditions climatiques qu'il subit tout au long de sa vie, cependant, il n'en est pas de même pour les animaux. Pour la pêche, il est indispensable de prendre en compte l'aspect Température (T°) pour réussir ces sorties !


La Vie animale dépend de 3 facteurs :
- L'eau, sous forme liquide
- L'Oxygène présent dans l'air et/ou dans l'eau
- Les photons (la lumière), au minimum nécessaire pour la création du premier maillon de la chaine alimentaire, le plancton.

Ensuite d'autres nécessités viennent compléter le schéma de base afin que cette vie puisse évoluer :
- L'alimentation
- Le rejet des excréments
- La reproduction

Si un seul de ces 6 points est mis à mal, c'est tout le système qui s'effondre. Chimiquement, il est prouvé que c'est la température qui va directement influer sur tous ces éléments... et par conséquent, elle va changer les comportements !



J'affectionne particulièrement la pêche de la Truite, alors c'est du comportement de celle-ci que nous allons parler maintenant.

La Truite :
Dame Truite est un animal ectotherme c'est à dire que sa température interne dépend de la température de son milieu ! Son amplitude thermique va de 4 à 19°. En dessous et au-dessus de ces températures, elle se met en léthargie ou en hyper ventilation et arrête tout simplement de s'alimenter. Sa température d'activité maximale se situe entre les 9 et 14° suivant la saison, la luminosité, le débit, le délai depuis la dernière phase d'alimentation, le temps de digestion et sans oublier l'activité extérieure (dérangement), notemment celui des Hommes.


Comme vous et moi, lorsqu'il fait trop froid, la Truite dépense plus de calories pour fournir le même effort que lorsque la température nous est agréable. Ceci est un premier indice de pêche...
En effet, notre mode de vie actuel nous éloigne des repairs et des besoins primaires. Mais si à partir d'aujourd'hui vous allez à la pêche de poissons sauvages en gardant à l'esprit que pour eux tout est une question de ratio calories engrangées/calories dépensées, vous aurez déjà fait un grand pas vers le succès.


Début de saison, Température de 4 à 9°:
- En début d'année, dès l'ouverture de la 1ère catégorie au mois de mars, les eaux sont froides dues à la température de l'air, des sols et aussi à cause de la fonte des neiges. Les Truites sortent d'une période difficile, la nouriture en hiver fût rare et surtout la période de reproduction épuisante ! Elles ont besoin de reprendre des forces !
Pour une Truite, il sera alors inconcevable d'attendre sa nourriture en plein courant, là où elle devrait fournir des efforts considérables pour se maintenir en poste.
Cette idée s'accompagne parfaitement à celle qui consiste à dire que la Truite ne se déplacera que pour engranger une nourriture qui lui apportera plus de calories qu'il lui en sera nécessaire d'en dépenser pour aller la chercher.



Comment ça se passe en action de pêche ?!?
Il faudra être discret pour pêcher les calmes... ou alors vous pourrez les trouver dans leurs caches sous un gros rocher, sous une berge, dans les racines d'un arbre...
Pensez aussi que plus votre appât sera petit, plus il faudra passer près du poste pêcher. N'hésitez pas alors à passer plusieurs fois, quelle que soit la technique !
A contrario, plus votre appât sera conséquent (en restant dans toutes bonnes mesures), plus vous aurez de chances qu'une truite se déplace pour attaquer.


En début d'année, c'est une pêche de prospections qu'il faut aborder et non pas une pêche d'opportunité ! Je vous conseille des leurres imitatifs à flanc rond de bonne taille comme les CHERRY BLOOD SR ou LLS.

CHERRY BLOOD LLS coloris 05

CHERRY BLOOD SR 90 coloris 04


Romain Quiles
Guidage Pêche dans les Pyrénées
www.ariegepechenature.com