19/03/2015

Une ouverture dans les Cévennes

Par Laurent Renard

L'ouverture 2015 a été l'occasion pour moi de revisiter mes rivières "natales" comme me l'a écrit un ami récemment.
Cette truite arc-en-ciel de 2 kg n'a pas résisté au D-Incite !
 
Me voici donc au pied des Cévennes pour ce week-end d'ouverture.
 
Les Cévennes, à cheval sur 4 départements
Je commence ma journée par pêcher une rivière d'une quinzaine de mètres de large au bord de laquelle j'ai grandi. La grosse crue de l'automne semble avoir débarrassé ce cours d'eau des truites issues d'alevinage, les seules que je prendrai et verrai, seront des méditerranéennes.
Truite zébrée prise au Jade MD SP
 
Le problème c'est qu'avant la crue elles ne représentaient que 20 % de la population environ, et que donc il reste très peu de poissons au final dans la rivière. Ce serait l'occasion rêvée de mettre ce cours d'eau en no-kill quelques années pour que la population de truites autochtones se refasse naturellement, mais il ne faut pas rêver :  il est à parier que l'aappma locale ne se lance à corps perdu dans des alevinages artificiels (souches atlantiques ou "demi-sang"), coûteux et qui mettent en péril les souches ancestrales dans le seul but de reconstituer un stock de poissons rapidement pêchable... mais qui dévalera à nouveau à la prochaine grosse crue. Ils pourraient quand même se demander pourquoi vairons, chevesnes, blageons, ou encore barbeaux sont toujours là eux, même après cette crue... Mais c'est sans doute trop leur en demander justement !
Le D-Contact 50, toujours là !
Cette journée commence donc par ce cours d'eau, où je prendrai quelques poissons modestes au D-Incite 44, au D-Contact 50 et au Jade MD SP utilisés en fonction de la physionomie des postes, avant de regagner des ruisseaux isolés du même bassin versant situé sur le côté méditerranéen. Je serai étonné par la fréquentation de certaines zones, où généralement je ne croisais quasiment personne. Il semblerait qu'Internet et Google Earth rendent la pêche de plus en plus accessible, même sur des zones très reculées.
Sur ces ruisseaux, la pêche sera soit très bonne si personne n'est passé avant soit très mauvaise dans le cas contraire... comme d'habitude !
 
Celle-ci n'a pas laissé passer le D-Compact
 
Ce sera l'occasion pour moi de redécouvrir le D-Compact qui s'est avéré très performant pour pêcher des petits courants où ses embardées désordonnées à chaque coup de scion ont fait des miracles.
 
Ruisseau typique des Cévennes
J'aurai l'occasion de piquer une très belle truite (toutes proportions gardées) sur un de ces ruisseaux, un superbe poisson de 46 cm qui constitue à midi le plus gros poisson pris durant la matinée. Ce dernier se saisira d'un Luna 47 SP lors d'un arrêt très furtif devant sa cache, un joli bloc calcaire qui est toujours habité en général.
Luna 47 SP
 
Ayant fini de prospecter les ruisseaux que j'avais décidé de faire plus tôt que prévu en raison de leur fréquentation, je consacrerai mon après-midi à parcourir divers secteurs d'une rivière plus importante du versant atlantique des Cévennes avant de revenir pour la fin de journée sur la première rivière du matin.
 
Truite à la robe typique du versant atlantique des Cévennes
Sur ce cours d'eau, je prendrai quelques poissons au leurre, avant de voir une belle éclosion d'éphémères se mettre en place et de troquer ma canne à leurre pour un fouet l'espace de quelques heures, au vu du nombre de poissons gobeurs. Ce sera l'occasion de vérifier une fois de plus que sur ce cours d'eau géré de façon patrimoniale (comme ses affluents) la grosse crue de l'automne n'aura eu aucun effet sur les populations de truites. Tiens, tiens...
Le D-Incite 53 est incontournable en rivière
 
Le D-Contact 63 Type II semble promis à un bel avenir
 Aux alentours de 17 h, l'éclosion étant terminée, je décide donc de revenir sur la première rivière de la journée afin de pêcher un parcours rarement pratiqué par les pêcheurs locaux. Je ressors donc la canne à leurre, en l'occurrence la Troutin' Spin Multiyouse 80 M, au bout de la ligne je monte un D-Incite 53 et prends au second lancer une truite arc-en-ciel de 2 kg qui m'offrira un combat exceptionnel. Ce poisson est particulièrement en forme et me donnera du fil à retordre ! La journée se termine ainsi, et c'est lessivé que je rentrerai à la maison. Lessivé mais heureux de cette journée...
Ce ballon de rugby pesait 2 kg pour 54 cm seulement !