16/12/2014

Brochets d’hiver au BUSTER JERK

par David PETIT



Avec les nombreuses pluies que nous avons eues ces derniers jours le niveau du marais a sérieusement monté et de nombreux spots deviennent quasiment impossibles d’accès. Je dois alors réfléchir à une zone de replis et je repense à un secteur que j’avais prospecté cet été mais qui était non pêchable dû à un niveau d’eau trop faible et envahis d’herbiers. Il est temps d’y retourner et voir comment les choses ont évoluées. Une fois arrivée sur place je constate qu’il a pris environ 50cm et que les herbiers ont disparus, les berges sont-elles praticables et je décide alors d’y mettre quelques coups de BUSTER JERK voir s’il y a du brochet actifs dans le secteur. L’eau est claire, on peut apercevoir le fond c’est un bonheur à pêcher. Au bout de 5-10mn de prospection je rate un premier poisson, je le vois s’emparer de mon leurre mais il n’est pas très gros et ne se pique pas. Qu’à cela ne tienne, il ne doit pas être seul sur la zone et je me mets à éplucher méthodiquement. J’opte pour une animation assez vive sur mes jerks mais tout en ayant une récupération plutôt lente.10mn plus tard nouvelle touche et cette fois ci le poisson est bien piqué. Je le mets au sec et c’est un brochet de 60cm.



Je continue ma prospection durant 30mn mais rien ne se passe. Je décide alors de passer sur la berge opposé pour pouvoir peigner les parties que je n’ai pu pêcher correctement. Je prospecte toujours en récupération lente et au bout de quelques minutes je sors un brocheton de 48cm.Les poissons ont l’air d’être regroupés puisque j’enregistre des touches seulement sur une bande d’environ 150m.Et pour causes c’est là que se trouve les poissons blancs, leur présence se voit en surface puisque sur mes animations je vois de petits éventails se dessiner. Au-delà de ces 150m c’est le désert, pas la moindre activité et je reviens donc sur mes pas pour éplucher plus profondément. Bien m’en as pris puisqu’au bout de quelques minutes nouvelle tape a un mètre de la berge et je refais un brochet de 57cm.




Cela doit faire une heure que je pêche et j’en suis a 4 poissons touchés, je laisse la zone tranquille et passe de l’autre côté de la route. Là aussi j’aperçois des signes d’activités de poisson blanc et il me faudra a peine 10mn pour faire attaquer un autre brochet d’une cinquantaine de centimètres. Plus rapide que moi il ne me laissera pas le temps de le ferrer. Voir les attaques dans une eau aussi claire est un régal et même si ce ne sont  pas des gros poissons je m’éclate. Je vais pêcher sur environ 100m de berge et je décrocherais un autre poisson du même calibre. Comme de l’autre côté les poissons semble regroupés et d’un seul coup les touches deviennent inexistantes. Le spot étant relativement restreint je décide de ne plus le pêcher pour aujourd’hui afin de ne pas me faire ma propre pression de pêche. J’ai pêché une bonne heure et demi et tapé 6 brochets ce qui n’est déjà pas trop mal.

2 jours plus tard je ne peux résister a l’envie d’y retourner. Le ciel est couvert aujourd’hui et bien souvent ce sont les meilleures conditions pour le brochet. En effet alors que je n’ai pas encore fais mon premier lancé j’aperçois sur ma gauche une belle chasse. Je lance en plein dedans, deux jerks, contact, décroché ...Les poissons ont l’air très actif aujourd’hui puisque j’aperçois une nouvelle chasse quelques mètres plus loin, je lance légèrement derrière, quelques jerks et le brochet rate son attaque. Je reste serein et continus mon animation car il suit le leurre, deuxième attaque manquée, je continus et arrivé à un mètre de la berge cette fois ci il le prend correctement. Je ferre et c’est encore un brochet de 60cm.A se demander si ce n’est pas le même que celui que j’ai fait deux jours avant car c’est sur la même zone.



Les chasses se succèdent et je fais encore quelques minutes plus tard un brocheton de 47cm.Comme la dernière fois les brochets se tiennent dans un mouchoir de poche. Cette fois ci ils réagissent sur une animation agressive avec très peu de pauses. Je passe alors de l’autre côté de la route et il ne me faut que 5mn pour sortir un nouveau poisson de 51cm.



10mn a peine derrière celui-ci et c’est un autre brochet de 58cm que je mets au sec.



Les touches vont se succéder pour finir a 8 poissons en 1h30.Le leurre du moment est le Buster jerk C527 et ils ne semblent vouloir que ça.


BUSTER JERK coloris 527



Je ne vais pas conter toutes les sessions faites sur ce spot mais ce que je peux dire c’est qu’elles se ressemblaient beaucoup. Cela s’est étalé sur deux semaines, avec environ 8 a 10 brochets calibrés autour de 55-60cm par sorties a raison de 3 sorties de 1h30-2h par semaines. Puis du jour au lendemain plus rien...Les poissons blancs semblaient être moins nombreux et les brochets aussi, seulement une chasse par ci par la montrer la présence d’un ou deux individus mais le gros coup était passé. Peut-être m’était je fais ma propre pression de pêche et il est temps à présent de les laisser en paix et d’aller voir de nouveaux secteurs.

N’oubliez pas penser à relâcher vos prises afin de protéger vos ressources et essayer de faire le plus possible une rotation sur vos secteurs afin de faire durer le plaisir.



A bientôt
David PETIT