09/10/2014

WOLFTAIL JR

Par Damien Arrestier et Tony Delsouc


Nouveauté du catalogue 2014 le Wolf Tail Jr est une version réduite du modèle Shallow, ces mensurations de 16cms pour 33g le classe dans une catégorie de leurre polyvalent capable de cibler des poissons de toute taille et de toute espèce (de la perche vorace au gros brochet en chasse sur des poissons de taille moyenne).



C’est un leurre hybride avec une partie avant type leurre dur, dans le prolongement de laquelle est ajouté une partie arrière en souple type Grub.

Le modèle Wolftail Jr est décliné en 5 coloris sur le catalogue France avec des dominances de couleurs « Flashy » afin de jouer sur une réaction agressive du carnassier.

coloris 038
coloris 029
coloris192
coloris 380
coloris 480

Les présentations étant faite nous avions hâte de pouvoir essayer cette nouveauté....

Le matériel pour utilisation :

Comme nous l'avons vu précédemment le modèle Jr est un leurre classé dans une catégorie bien plus polyvalente que son grand frère «Shallow» qui avec ses 23 cms pour 90g entre lui directement dans la catégorie Big Bait. Les 33g du Jr permettent l'utilisation de matériel moins spécifique et une canne type «MH» pourrait presque faire l'affaire.

Ma préférence ira vers un modèle casting et la puissance de la canne devra être choisie  aussi en fonction de la taille des poissons présents sur le plan d'eau. La connaissance de poste à gros brocs entraînera l’utilisation d'une canne adaptée au combat du poisson surtout sur des zones encombrées.
Deux modèles seront privilégiés pour cet essai :
-Dragonbait LX Big Jerk Casting
-Dragonbait LX FH Class Casting

Ces deux modèles sont parfaitement adaptés à l'utilisation du Wolf Tail Jr mais le modèle le plus puissant sera privilégié pour notre essai car nous savons que quelques « poutres » hantent ce plan d'eau.



L'action de pêche :

Comme tout pêcheur aux leurres avant de faire un long lancer j'apprécie un lancer court prêt du bateau pour se rendre compte de la nage de celui-ci.

Tout d'abord la densité du leurre (« Slow Sinking ») lui permettra de prospecter des zones peu profondes ou des zones d'herbiers sans pour autant s'accrocher sans cesse. Cette densité est très intéressante pour les pêches de début de saison.
Les premiers rayons du soleil réchauffant les eaux de bordures, les brochets (même de très belles tailles) aiment s'y tenir pour profiter des premières chaleurs printanières. Ces postes restent cependant difficiles à pêcher car les leurres doivent avoir une densité faible pour rester pêchant et leur armement devient souvent un handicap en accrochant sans cesse herbiers et autres branchages.
Par sa densité le « Jr » est parfaitement adapté à ce type de pêche et en gardant un armement conséquent (constitué de deux hameçons triples de bonne qualité) il passera facilement au dessus des herbiers sans le moindre accroc.

Ensuite l'action du leurre est impressionnante.... ramené en linéaire, aux premiers tours de manivelle la partie souple du leurre se met en action et envoi de grosses vibrations même à faible vitesse.
La partie avant du leurre lui donne ensuite son action de Rolling caractéristique qui reprend celle de la version originale.
Le design hybride de ce leurre lui permet donc de cumuler deux types de vibrations : celle donnée par la queue souple  ajoutée à l'action de Rolling donnée par sa partie avant.

De plus ça faible densité permet de réaliser de longues poses pendant la récupération. Pendant celles-ci la queue souple du leurre envoi encore des vibrations qui bien que moins importantes rendent le leurre toujours pêchant.

Le point fort de ce Wolf Tail est donc que le leurre entre en action dés son entrée dans l'eau et il faut donc se tenir prêt au ferrage.......


Le leurre ... :

Autre point fort du Wolf Tail JR : sa qualité de finition…

Nous avions vu précédemment l’armement de celui-ci qui, par deux hameçons triples de qualité (avec un bon piquant) maintenus par deux anneaux brisés de bonne taille, était capable de  résister aux « Rushs » de beaux poissons…
Pour la partie avant du leurre (partie dure) sa qualité est équivalente à toute celle des produits CWC et la qualité de peinture résiste plus que correctement aux dents de Mister brochet….

La partie arrière du leurre (partie souple) pourrait paraitre à première vue comme la partie la plus fragile du leurre…. la qualité de résistance du plastique est impressionnante tout en gardant la souplesse nécessaire à une pêche à faible vitesse.

Elle n’est cependant pas indestructible c’est pourquoi il est aussi proposé des queues plastiques de remplacement ce qui offre aussi la possibilité de mixer les couleurs….


En conclusion : Sa place est déjà faite dans les boites………


 Damien Arrestier & Tony Delsouc