30/10/2014

Loup : septembre d'anthologie en Méditerranée

Par Laurent Renard


Superbe loup pris de nuit en plage en fin de coup de mer. Jib 90 SP complètement engamé !
Le mois de septembre a été particulièrement généreux concernant la pêche du loup en Méditerranée. Les fortes chaleurs, exceptionnelles pour l'époque ne semblent avoir dérangé sieur "Labrax" qui s'est montré plus actif que jamais.



Le Chinupen Top Rubber est un leurre très régulier en étang.

Que ce soit en étang, en plage, en embouchure ou en côte rocheuse, les pêches ont été exceptionnelles pour la saison.



Le nouveau Cherry Blood 90 est promis à un grand succès sur le loup.

On se serait cru en octobre !!! Etonnamment, il y avait très peu de pêcheurs au bord de l'eau aux moments les meilleurs...
 
Le Jib 90 SP coloris citron est exceptionnel dans les pêches de nuit...

...Comme nous, ils doivent mieux le voir sous l'eau.

Quelques coups de mer ont permis de toucher du poisson en plage et en embouchure, notamment à la fin de ces derniers. C'est souvent le moment que je privilégie en plage pour deux raisons : la première est que je n'apprécie guère la foule quand je suis à la pêche, et la deuxième tout simplement car je trouve que c'est le moment où les Jib 90 et 110 sont merveilleux et permettent de faire des pêches extraordinaires.


Pris dans un grau, ce loup n'a pas résisté au Saruna. Blow Shot Boron Riversider 86

Le Saruna est très bon pour pêcher en embouchure ou dans l'eau teintée d'un grau comme ici.
Les pêches en étang ont été particulièrement bonnes aussi, notamment quand les conditions s'y prêtaient : les sorties où l'on touchait une bonne vingtaine de poissons en surface étaient la norme en ces temps bénis. Avec les amis Laurent et Olivier, on s'en est donné à coeur-joie dès qu'une fenêtre météo nous laissait présager ces moments de rêve !
 
Le Cherry Blood 70 LLS est précieux en étang !
 

Ce qui nous a étonnés avec Olivier notamment fût la taille moyenne des poissons touchés en étang. En effet, en général, ça tourne autour de 35/40 cm, alors que cet automne, ça tourne plutôt à 45/50 avec nombre de poissons dépassant les 55 cm, jusqu'à 63 cm pour le plus gros. En effet, un poisson qui frisait les 3 kg fût même mis au sec, ce qui en étang ne m'était jamais arrivé précédemment.


Magnifique loup d'étang à la robe caractéristique. Cherry Blood 90 LLS et Dancing Bream 78 GO

Le Zipsea Pen, une valeur sûre en surface
Les poppers peu utilisés fonctionnent pourtant très bien sur le loup. Zipsea Pop ici.
 Profitant des conditions estivales, je décidais d'aller passer une soirée sur un spot à daurades royales, n'ayant pas eu la chance d'en toucher au printemps sans avoir jamais réellement compris pourquoi... Bien m'en prit, il y en avait quelques-unes sur le poste, et l'une d'elle n'a pas laissé passé le Jib 90 SP !

La daurade royale répond bien aux leurres durs dans certaines conditions précises.
 Les loups ont l'habitude de chasser de minuscules alevins en septembre, notamment près des digues. En étant extrêmement discret, on peut les voir faire : ils se postent contre un rocher dans peu d'eau (souvent moins d'un mètre) et montent à intervalle régulier sur le banc qui passe et repasse au-dessus.
Cette pêche est une de celles que je préfère en septembre, même si la taille des poissons pris n'est pas forcément énorme. En général, c'est du "one shot" : on a droit à un lancer sur lequel il faut prendre le poisson, sinon c'est cuit ou quasiment ! Si le poisson ne prend pas, il est effrayé. La meilleure façon de procéder est de lancer quand le poisson chasse (il ne perçoit pas la chute du leurre dans l'eau dans le tumulte qu'il crée) puis de ramener le leurre une fois la chasse terminée.


AKM 47 : très efficace quand les loups sont sur de petites proies.
 Les combats sur ligne fine sont très agréables à mener tout en douceur, et la mise à l'épuisette récompense les efforts déployés tant au niveau de la stratégie que de la concentration pour venir à bout de ces satanés poissons. Cette pêche ressemble beaucoup à la pêche de la truite en nymphe à vue, où l'on passe énormément de temps à observer et à analyser chaque paramètre avant de lancer. Là aussi, c'est très souvent du "one shot" d'ailleurs...






A la tombée de la nuit, le Jib 90 SP est à essayer en étang.
Ce mois de septembre a vraiment été au-delà de nos espérances, et octobre ne fût pas mal non plus.
 
A suivre...
 
 




Le Saruna, leurre de légende sur les côtes méditerranéennes. Lunker d'octobre

 
Un grand merci à Michaël, Laurent et Olivier pour les photos.