18/08/2014

Crash Test : Dragonbait Trout Classic



Par Nicolas Houpin


En début de saison nous avions prévu avec l’ami Olivier Tondeur de se faire une petite semaine pêche dans l’Ain.Le temps agréable de ce début de saison et les débits assez hauts semblent présager de belles sessions,  mais ça aura été au final un peu plus dur que prévu avec de l’eau froide et « épaisse » (eau de fonte). 

On décide donc de partir s’amuser sur des poissons de « bassines » dans une rivière de l’Ain, Oliv m’annonce que moins de 50 cm ça compte pas là-bas…… Ah ouais quand même dommage, j’avais pris la Fildream !!!

Allez, on commence !
Oliv prend sa MT56 et moi, je commence avec la Fildream pour « jauger » dans une belle zone de calme =>sur mon premier lancé, première touche, premier rush, première chandelle et première décroche…. Ça n’a pas trainé !!!!
Oliv, quant à lui sort rapidement sa première arc, mais c’est un petit poisson de moins de 50 :-P

Sur mon second lancé, toujours avec la Fildream, le même scénario se répète…

Vous noterez la courbure parfaite de cette canne spéciale truite en réservoir


Bon certes, cette canne est faite pour le réservoir, donc on va pas lui en vouloir… d’autant plus qu’ elle est surtout faite pour des poissons de 25/30 voire 40, mais pas beaucoup plus et surtout en eau close!!!!

Allez, on va arrêter de se croire le plus malin. Je sors une canne un peu plus en adéquation avec les poissons convoités, la DragonbaitTrout 7’ Classique.


DRAGONBAIT TROUT Classique



J’installe donc le moulinet (taille 2000) garni en tresse Unitika 0,6 PE, un bas de ligne en 16/100 et une cuillère Heaven, qui a le gros avantage  pour taille égale à une Pure est bien plus dense, en effet, la cuillère est plus épaisse. Ce point aura vite son importance, car les poissons sont regroupés au large.

Me revoilà donc gonflé à bloc, je repère un groupe de 5/6 poissons, lance bien plus loin et ramène  simplement en linéaire avec quelques twitch, il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’une nouvelle touche se fasse sentir et la surprise est de taille, car il s’agit d’une belle Fario zebrée très sombre.
Mise à l’épuisette de cette beauté avec l’aide d’Oliv et petite séance photo !

Ok ce n’est peut-être pas un poisson sauvage c’est quand même un poisson magnifique… et quel combat !!!!


Les poissons s’enchainent pour Oliv et moi principalement à l’ondulante, mais Oliv fera malgré tout quelques poissons avec des AR-FS, des D-Compact

AR-FS coloris 03
 
D-COMPACT Coloris 10

Moi, je resterais sur les ondulantes en jonglant entre les Heaven et les Pure en fonction de la position des poissons sur les zones et la force du courant.

PURE coloris BHG


Heaven 3 grammes

En simple et sans ardillons c’est toujours plus simple pour les « release »

Heaven 3 grammes

Heaven 5 grammes

 Le dernier poisson que je toucherais ce jour-là  m’aura donné du fil à retordre, malgré la réserve de puissance impressionnant de la canne couplée à une pointe soft, ce qui limite grandement les risques de décrochage lorsque l’on pêche avec des simples sans ardillon J .
 
Ce poisson que l’on estime entre 70 et 80 me comblera de bonheur, je n’ai même pas pensé à sortir le mètre, tellement il m’a mis l’épaule droite en souffrance lol

Missile eau/air
Pour résumé, nous avons là un produit capable de se sortir de pas mal d’embuches, avec une action soft mais assez puissante,  ce qui favorise le combat tout en limitant les risques de décrochages.
Comme dirait Oliv, « qu’on vienne pas me dire qu’on a cassé ce type de canne sur un poisson de 40 cm » :-P

Je ne voulais pas vous faire un article trop long, je pense que les photos en diront plus qu’un long discours, mais je reste bien entendu disponible (Olivier Tondeur aussi d’ailleurs) pour vous parler de ces fabuleuses gammes de leurres et de cannes Smith ;-)

Nicolas HOUPIN