02/07/2014

Toshio Ogasawara (concepteur de cannes) : un homme de talent.

  Dernièrement, le site du magazine des Voyages de Peche a publié une photo de Toshio OGASAWARA. Mais pourquoi donc vous parler d'un illustre inconnu ?
La raison est simple, en voyant cette photo sur la page Facebook du magazine des Voyages de Peche, une histoire que je m'en vais vous conter m'est revenu a l'esprit.

En voici le récit.

  C'était en 2012, Kozo OKUBO, Toshio OGASAWARA ainsi que Julien LAJOURNADE et Eric LEGUYADER ont fait un voyage aux îles Andaman ou je les attendais pour une semaine de pêche mémorable.



  Cette rencontre que j'avais appelé "Le choc des Titans" (vidéo a voir) m'avait permis de rencontrer des pêcheurs de renom et d'approfondir mon apprentissage sur l'utilisation des leurres de surface pour traquer la GT.
Mais le plus surprenant fut certainement cette journée ou je discutais avec Toshio pour lui poser quelques questions...



  Avant toutes choses, je dois vous dire que Toshio est l'homme qui a conçu les cannes les plus puissantes de la série SMITH LTD, a savoir : l'Ichiban, la Tokara 60, la Rocket H2B et tout dernièrement les KOZ Expedition.
Rien de surprenant me direz vous. Effectivement !
  Mais si je vous dit que monsieur OGASAWARA mesure 160cm et doit peser 50kg... comment fait-il pour créer ces cannes dont certaines comme la Tokara 60 sont devenues des best-sellers ?!!
Une force herculéenne ?? Éventuellement... ceux qui ne l'ont pas rencontré peuvent se l'imaginer ainsi. Mais le secret réside ailleurs.

La preuve en image. Je mesure 180cm...


    C'est donc sur le chemin retour que j'essaye d'obtenir des réponses a ces milliers de questions qui fusent dans ma tête depuis quelques jours...

Une seule me vient a l'esprit et elle servira de réponse a toutes les autres : "Toshio-san, comment avez-vous fait pour développer de telles cannes ?"
(Et croyez-moi j'avais du mal a le croire !)
  La réponse fut simple mais si évidente : "C'est parce que je suis un petit gabarit que je développe des outils me permettant de combattre et sortir ces poissons."
Le ton fut humble, l'homme me répondit calmement et la réponse si simple et claire que je me suis gardé d'en poser d'autres. De toute façon, toutes les réponses étaient la !