14/07/2014

Défi Predators Nord - Amance 2014

Par Antoine Le Calvé et Jean Luc Cosseron



Pour finir la saison 2014 en beauté, la dernière date du Défi Predators Nord a eu lieu près de Troyes dans l’Aube sur le lac d’Amance. 480 hectares dédiés aux activités nautiques avec beaucoup d’herbiers sur certaines zones peu profondes et énormément de monde pour ce magnifique week-end de la Pentecôte. Le temps très agréable avec ces plus de 30°C et ce grand soleil ne laissait par contre rien présager de très optimiste pour la pêche, surtout avec une eau à 24 °C et peu de vent. Cependant, il faut noter la beauté des lieux et soutenir le travail important de l’AAPPMA locale des lacs de la forêt d’orient avec une gestion intéressante via des tailles légales accrues et des personnes fort sympathique. Les trois lacs : Orient, Le Temple et Amance méritent le détour et forment un terrain de jeux de plus de 4600 hectares.


                 La veille, le sondage du lac nous a permis de repérer 3 zones prometteuses dont une bordure avec même des chasses de perches dans les herbiers (mais il était 18h) qui sera notre premier choix tactique pour le jour J. Nous attaquons donc de bonnes heures le lendemain directement par cette berge en faisant des zig zag entre la bordure avec ces herbiers dans 2-4 mètres d’eau et le large avec ces 6-7 mètres pleins d’échos (surtout des carpes que l’on voyait marsouiner). Les shads à palettes, les leurres souples, les cranks, les changements de coloris, la taille des leurres, rien n’y fait. Ce poste ne donnera hélas rien, pas même un suivi de brocheton ou une perchette et nos concurrents proches seront comme nous : bredouilles.


                Nous passons ensuite à la seconde option qui est d’aller plus en profondeur dans le lit de la rivière d’amenée (pas large donc assez difficile à trouver, un bon sondeur aide bien). Après une heure à la recherche des sandres en verticale ou au drop shot, le résultat commence à nous désespérer, pas une touche. Le lit est pourtant bien habité mais aucun carnassier d’actif sur cette zone pour venir croquer nos Flash J Split et Flash J Shad.


                 Nous passons à notre dernière option vers midi, un plateau avec beaucoup d’herbiers entre 2 et 4 mètres proche des grands fonds 12-14 m. Nous espérons croiser un brochet qui monterait chasser des profondeurs à la lisière des herbiers. Jean Luc tente un peu de tout par désespoir alors que moi je me concentre sur du Big Bait au Buster Jerk et X-Buster, sans là encore le moindre résultat quand nous croisons un commissaire qui nous dit qu’une perche de 45 cm a été faite au Buster (mais elle s’est trompée de Buster !! Ah ces perches !). Le choix d’insister ou de tenter une nouvelle zone est difficile quand enfin j’ai une perche qui attaque mon leurre souple mais se décroche près du bateau, tout un banc de perches de 25 cm environ la suivait mais impossible d’en faire une seule, elles ont vu le bateau car l’eau est limpide. Toujours dans le même secteur, je vois soudain une chasse, je lance mon shad et je fais suivre jusqu’à un mètre du bateau un joli brochet d’environ 70 cm qui avait le nez collé à 10 cm de mon leurre, ce n’était pas ma journée. La manche se termine dans 30 minutes quand il arrive la même histoire à Jean Luc mais avec une fin plus heureuse cette fois car son brochet lui engamera totalement le leurre à 1 mètre du bateau.


                 Nous avons enfin un poisson au vivier. Le résultat final à la pesée nous permet de finir 3ème car très peu de poissons ont été capturés, ce qui ne semble pas du tout à la hauteur de la réputation du lac. Les conditions climatiques chaudes et les activités humaines (30 Jets ski, ça fait un peu de bruit) n’ont pas du aider. Ce podium nous permet néanmoins d’améliorer notre classement final 2014 car nous passons de la troisième à la seconde place au général. Nous sommes heureux de ce second podium général au Défi Predators Nord (après notre victoire en 2012) surtout qu'il s’agit du premier sous les couleurs de SMITH que nous remercions pour leur soutien et partenariat. Nous tenons aussi à remercier les organisateurs (Patrick, Antoine et Sabine) sans qui ces compétitions ne seraient pas possibles, ainsi que toutes les AAPPMA et leurs bénévoles qui œuvrent via ces compétitions à donner une image de la pêche plus dynamique et moderne.




Antoine Le Calvé et Jean Luc Cosseron 
 
http://www.smith-pro.com/








" we aim to please mother nature " *
* Respectons Dame nature