11/06/2014

Ouverture en lacs de montagne


Par Laurent Renard


Pêcher dans un cadre grandiose

Comme chaque année, l'ouverture de la pêche en lac d'altitude a lieu le dernier week-end de mai dans les Pyrénées. Cette année, je me retrouvais à l'aube avec l'ami Olivier prêt à en découdre au bord des lacs des montagnes catalanes. Je suis équipé comme d'habitude dans ces circonstances de la Troutin'Spin Multiyouse 80 M, sur laquelle j'utilise un Mitchell Mag Pro Lite. Un ensemble bien équilibré qui a déjà fait ses preuves !


Troutin'Spin Multiyouse 80 M en 5 brins, idéale pour les randonnées, un régal pour pêcher...

Cette année, il fait une température qui frise 0° et le vent glacial nous rappelle que nous sommes bien en montagne.


La première de la journée à l'aube sur D-Contact 72
Comme souvent en montagne, nous aurons droit à quelques averses de neiges, de pluie, mais aussi à quelques passages ensoleillés en fin de journée. La météo varie très vite.
Un torrent de montagne
La journée commence bien : je lance mon D-Contact 72 près de la berge pour commencer ma prospection, et sur les premiers tours de manivelle, une belle arc-en-ciel "souche Bouillouses" se pend. Ces truites se reproduisent naturellement dans certains lacs des Pyrénées-Orientales, d'où cette dénomination même si ces poissons n'ont rien d'endémique...

Une gourmande, D-Contact 72

Peu de temps après, je repère un mouvement d'eau suspect à quelques mètres de moi, toujours très près du bord. Je monte un D-Incite 53, sachant que la zone est très peu profonde : le poisson l'engame, à moins de 10 mètres de moi dans un remous qui laisse présager que c'est une très belle truite. En effet, je l'aperçois rapidement alors que je m'apprête à la saisir : ce poisson dépasse les 55 cm, et je l'estime entre 1,5 et 2 kg.  Malheureusement l'issue du combat me sera défavorable : la truite dans un dernier sursaut se décroche. Dommage !

D-Incite 53 : un leurre incontournable en lac de montagne !

Je rejoins Olivier à ce moment-là, et nous décidons de continuer la prospection d'une zone prometteuse : une anse avec une petite arrivée d'eau. Je sens que nous allons toucher une grosse sur ce secteur et en fais part à mon compagnon de pêche. Nous enchaînons d'ailleurs deux belles truites chacun autour de 35 cm alors que nous sommes côte à côte ! Je lui fais remarquer qu'un poisson est monté en surface sur la berge d'en face, et la vue de son bec puis de sa caudale après le gobage me laisse présager d'un beau poisson. Nous prenons des repères sur la berge opposée afin d'insister sur la zone après l'avoir approché avec délicatesse non sans avoir peigné le reste de la baie.


Vue d'un lac de montagne entouré de conifères
Nous nous attendons à chaque instant à une décharge dans le scion de la canne, mais rien ne se passe. C'est assez étonnant, d'autant plus que nous avons approché le poisson correctement et que le rhododendron qui nous sert de repère n'a pas bougé entre temps ! Après quelques lancers, nous décidons de continuer plus loin afin de ne pas "plomber" la zone.

Cherry Blood LLS, un leurre excellent en lac de montagne
Nous ne le savons pas encore, mais cette décision va être excellente ! Nous voilà repartis à peigner l'eau sur une pointe rocheuse. Ici, rien ne se passe, et un quart d'heure plus tard, nous revenons sur nos pas, encouragés en cela par le nombre de pêcheurs aux alentours, qui se déplacent sans aucune prudence sur la rive et effrayent un grand nombre de poissons sans même s'en rendre compte. Premier lancer au D-Incite 53 : le long du tombant, c'est la touche ! Une magnifique zébrée estimée à 1 kg est mise à l'épuisette par Olivier.


Le D-Incite 53 a encore frappé !


Elle repart rapidement à l'eau après quelques clichés. Il me reste maintenant à démêler les triples de l'épuisette d'Olivier. Ce dernier en profite pour lancer quelques fois et bien lui en prît car il prend lui aussi un superbe poisson qui au millimètre près fait exactement la même taille que le mien. Le plus fort es qu'il prendra ce poisson à quelques mètres de la première, alors que l'on avait touché aucun de ces deux poissons sur la première prospection. Parfois, la pêche ne tient à rien...
D-Contact 50 type 2, un complément intéressant au D-Contact 50 classique
Je profite d'autres lacs pour tester de nouveaux coloris de leurres : D-Contact "Awabi", D-Contact Type 2 un peu plus lourd que le D-Contact classique.

Magnifiques coloris Awabi, qui séduisent autant les truites que les pêcheurs ! 
Les poissons encore engourdis ne réagissent qu'à des animations lentes,  et l'on constate que les pêcheurs ramenant les leurres trop rapidement ne prennent rien autour de nous.


Une très belle truite au D-Contact 63 Type 2
 Nous allons ainsi toucher régulièrement du poisson sur ces animations au ralenti. Notre journée de pêche nous permet de visiter plusieurs lacs, et nous sommes surpris par la taille des névés encore présents sur les lacs les plus élevés.

Gourmande en mode fario !!!



Vers 15 h, l'activité décroit d'un coup, et nous ne toucherons que 2 autres poissons avant d'abandonner les hostilités vers 17 h.



Le D-Incite 53, toujours au top !
 Nous devons encore redescendre et être prêt pour la finale du Top 14 à 21 h à la télévision.


Le D-Contact 85 ne fait pas peur aux truites de 300/400 g !

 Cette journée nous a comblés et c'est avec un grand plaisir que nous avons renoué avec la montagne, ses odeurs, son climat si particulier, ses pentes abruptes... et sa beauté.



Le D-Contact 63 Type 2, un leurre indispensable en lac de montagne