26/05/2014

D-INCITE et truites fario de l'Ain

Par Batiste MONNET





Retour sur cette sortie du mois d’Avril avec Julien BRU. Ce dernier venant du « Sud », fraichement débarqué depuis quelques mois dans ma région, commence à s’habituer doucement au climat des gens du « Nord »... 15 jours auparavant on avait essuyé de belles giboulées de Mars toute la journée ! Mentalement Julien est prêt, mais ce jour-là la météo sera clémente. Il fait frais dans la montagne ce matin, mais on aura le luxe de pouvoir pêcher en tee-shirt dans l’après-midi ! Pour un début Avril c’est assez agréable !!

La rivière est  plutôt basse pour la saison, et l’eau est limpide. Une approche d’Indien est de rigueur, les truites nous voient arriver de loin ! On commence à pêcher un premier poste.  Julien attaque au D-Incite 44, et moi au AR-HD Minnow. Premiers lancés et nous voyons déjà quelques Farios. Elles suivent mon leurre mais ne le prennent pas. Je décide de changer de couleur mais rien n’y fait. Julien insiste aussi mais pas de touche non plus pour lui.

On change de poste. La rivière n’est pas large, je décide de laisser Julien tranquille pour qu’il puisse pêcher correctement. Je remonte d’environ 20m pour pêcher un joli courant rapide, avec des rochers un peu partout. Il peut y avoir une truite derrière chaque caillou, c’est superbe. Il y a trop de débit pour mon AR-HD, je décide de changer pour un D-Contact 50, une valeur sûre. Je peigne soigneusement le coin, chaque amorti, chaque pierre. Et après une dizaine de lancers je touche ma première Fario … qui se décrochera à mes pieds ! GRRRRRR 

Au même moment, Julien m’appelle pour sa première prise, tout embêté de me déranger pour la photo. C’est une jolie petite truite, avec une robe superbe. Premier poisson de la journée au D-Incite 44, il décide d’insister avec ce leurre …


Je remonte sur le poste en amont, mais entre-temps un pêcheur au toc c’est installé sur celui-ci depuis la berge d’en face. Dommage L Du coup je redescends rejoindre Julien quand celui-ci m’appelle : « Balou, poisson ! Désolé … » Encore une Fario au D-Incite 44.


Tout compte fait je décide de pêcher à 10m derrière Julien, ça me fera moins loin pour les photos … MDR Je repasse au AR-HD. Les truites le suivent mais ne le prenne toujours pas. Je suis têtu et décide d’insister, elles vont bien finir par le prendre à un moment ou un autre ce leurre !! Pendant ce temps-là Julien enchaîne les prises ! Tous les 2 ou 3 lancés c’est une Fario assurée ! Le D-Incite 44 fait le travail, mais le pêcheur aussi … ;-)


De mon côté je serais quand même arrivé à faire mordre 2 truites entre les photos des prises de Julien, mais elles se seront décrochées de mon AR-HD avant d’arriver sur la berge … C’est l’inconvénient de limer les ardillons, mais il y a plus d’avantages alors le choix est vite fait !
Déjà midi, la matinée est passée trop vite ! Les touches se font plus rares, on décide de laisser reposer le poste et d’aller casser la croûte. Les truites sont toujours là, alignées comme à la parade, mais elles commencent à comprendre la musique ! Voir ces poissons dans l’eau cristalline sous un bon rayon de soleil entre les branches, tu t’en rappelle Julien ??

La pause casse-croûte passée, on décide de remonter la rivière pour pêcher d’autres coins. Les postes sont totalement différents, la rivière est plus calme et les caches moins nombreuses. Je repasse au D-Contact 50, Julien reste au D-incite 44 bien entendu ! Après avoir peigné un joli courant entre deux rochers, enfin une Fario vient me rendre visite ! Après plusieurs poissons décrochés dans la matinée, celui-ci remonte le moral.


 Mais bien sur Julien ne peut s’empêcher de me rappeler qu’il est là et me sort une nouvelle Fario sous le nez !


 Puis une deuxième 5mn plus tard, toujours au D-Incite 44. Y’en a qui maîtrise, c’est tout … ;-)


On remonte encore la rivière sur une vingtaine de mètres, mais l’endroit  nous plait moins. C’est trop calme, on voit moins de poisson. Et surtout l’envie est trop forte pour nous de retourner sur le poste du matin où Julien a cartonné ! Du coup, après 5mn de marche nous arrivons sur place avec la peur d’y trouver un pêcheur … Ouf, personne !  Julien en bon prince me laisse passer devant. Je peigne le coin au D-Contact 50, pour voir. Après 10mn passées à lancer mon leurre, rien. Pas un suivi ni une touche. Au moment où je pense à le changer, Julien me dit : « Balou tu devrais quand même essayer le D-Incite 44 ». Je lui réponds : « C’est ce que j’allais faire Juju … »  Premiers lancés avec ce leurre. Après l’avoir bien observé toute la matinée, je dis à Julien : « alors tu lance, et après tu anime comme ça » Il me répond : « Oui c’est ça Balou, nickel ! » et dans la seconde qui suit boum ! Pendue !! Je suis comme un dingue ! Je viens de prendre une grosse cartouche, c‘est un joli poisson ! On le devine à une quinzaine de mètres devant nous, avec ses beaux reflets dorés dans le courant. Les secondes passent, je sers les fesses. Ma DRAGONBAIT LX Light Fast encaisse sans broncher les coups de têtes et les rushs. Et enfin le poisson arrive sur la berge.


Cette Fario n’est pas un monstre, mais elle est superbe ! On est aux anges !! Le D-incite 44 aura été le leurre de la journée, et haut la main !


Après quelques photos et une release en douceur, ce poisson est retourné en pleine forme dans sa rivière. Passé ce moment d’euphorie on redonne quelques coups de leurre, mais plus rien. Et la fin de la journée approche. Nous décidons de redescendre tranquillement dans la vallée, en repensant à cette matinée de folie et à ce joli poisson doré qui est venu nous rendre visite.

C’est quand même beau une Fario !