17/03/2014

2014 : une ouverture en petits cours d'eau

Par Laurent Renard


Truite de souche méditerranéenne qui repartira rapidement à l'eau. Jade MD SP


Chaque année, je fais l'ouverture de la truite dans les Cévennes et ça dure depuis mon plus jeune âge.


Un petit ruisseau de moyenne montagne

Cette année, les niveaux étant excellents, je décide d'exploiter au mieux les ruisseaux situés en tête de bassin après avoir consacré deux heures à une rivière d'une quinzaine de mètres de large à l'aube.



Le D-Incite 44 s'est montré particulièrement efficace en fin de matinée.




Un ruisseau cèvenol
La matinée commence bien et les prises s'enchaînent sur la première rivière. A 9 h, la pression de pêche devenant assez importante,  je décide de quitter ce premier cours d'eau et de prospecter les ruisseaux alentours.



Le D-Compact que j'avais peu utilisé l'an passé, me permet de bien pêcher sur ces ruisseaux ou la profondeur est limitée. Ses écarts latéraux lors des animations sont impressionnants et semblent rendre les truites comme folles !
Jade MD SP, un incontournable en petite rivière
   Je change régulièrement de leurre en fonction de la physionomie du poste : un courant vif, ce sera plutôt le AR-FS Minnow qui sera sollicité en pêche 3/4 aval si possible ; une chute sera abordée au D-Incite 44 ou au Jade MD SP.

AR-FS Minnow, un sacré "client "!!! 
Après avoir changé régulièrement de ruisseaux au gré de l'activité des truites et de la fréquentation, je reviens en fin d'après-midi sur la rivière principale.


Cours d'eau de taille moyenne, typique des Cévennes.
Truite de souche atlantique qui a colonisé certains ruisseaux.
Adipeuse caractéristique d'une truite issue d'alevinage sur les rivières méditerranéennes


La journée sera passée rapidement finalement, et l'heure est venue de rentrer... La température est montée à 20 ° durant l'après-midi, et je suis encore étonné par l'activité continue des poissons malgré ces conditions météorologiques.

Une superbe truite du versant atlantique, plateau du Larzac. Non, mais à l'eau, quoi !!!

Cette ouverture 2014 restera dans les annales, en raison d'une part de la chaleur et d'autre part en raison du nombre de truites prises du fait de leur hyper-activité tout au long de la journée. Je n'ai jamais pris autant de poissons un jour d'ouverture, sans en avoir raté une seule depuis 33 ans ! Une journée de pur bonheur !



Les jours suivants furent moins prolifiques en nombre de poissons, mais il était difficile de faire mieux. Quelques gros poissons ont quand même pointer le bout de leur nez sur mes leurres, ce sera l'objet d'un prochain article sur la capture des truites trophées au leurre. A suivre...