09/09/2013

A l'année prochaine....

Par Tondeur olivier


La pêche de la truite c'est bientôt fini...sic

Je profite de ce petit moment de fin de saison qui approche à grand pas pour faire un bilan d'une période de pêche à la truite assez correcte tout de même.

Comme beaucoup le disent, c'est une année pour le « poisson » et pas pour le « pêcheur ». Ca sera mieux en 2014....on l'espère tous.

Beaucoup d'eau et beaucoup de neige pour l'ouverture, suivit de crues répétées et puissantes, niveaux de rivières qui font le « yoyo »...etc...pas le top quoi.
Bonnet et D-contact de rigueur par se froid glacial d'ouverture.

A plus de 15m3/s sur une rivière large de plus ou moins 10 mètres, il était primordial de pêcher creux sur les bordures. C'est là que le D-contact et le D-incite trouvent une place toute choisie dans nos boites à leurres.
La technique était des plus simples ; faire descendre son leur en sous-berge et le jigger. En tout les cas il faut bien serrer son frein, car c'est soit une casse assurée au ferrage soit la truite déroule dans sa cache. En bref de très bonnes sensations et de bonnes montées d'adrénalines surtout quand on a la chance de voir sortir la truite comme une furie pour se saisir du leurre.






Avril/Mai c'était pas non plus la joie...il fallait débusquer les truites dans des zones de « l'espace » ou tu te dis c'est soit une touche de truite soit tu perds le leurre. L'avantage de pêcher toujours avec les mêmes cannes et même nylon ou tresse ainsi que les leurres, on arrive peu à peu à acquérir une certaine aisance dans les lancers de précisions ce qui permet entre autre d'aller chercher les poissons ou les autres pêcheurs ne pêchent que très rarement.
Merci à toi l'AR-HD... Elles font pas de cadeau au leurre...





Juin/Juillet Enfin une nette amélioration, les pluies s'espacent un peu et les rivières commencent à retrouver un niveau correct pour notre grand plaisir de « leurristes ». Ca devient un peu plus facile, les postes sont quasiment tous accessibles et les truites viennent prendre de petits bains de soleil. C'est la période que j'aime le plus. Là...si tu lances pas ton leurre sous les arbres à 10cm de la berge d'en face et ben tant pis...tu feras plus de promenades que de photos.
Pêche à vue pour attaque surprise





Août/Septembre Là ça se complique sévère...4, 3, 2, 1, 0,5m3/S...mais ou sont passés les truites ???

Bien c'est simple, il faut s'adapter. J'ai commencé par monter du nylon en 12 centièmes, et pêcher assez loin de la berge en tenue sombre de préférence. Mais même, t'as l'impression que lorsque du claque la porte de la voiture, les truites s'enfuient...mais ça c'est dans la tête.

Cette année, paradoxe de la pêche aux leurres en période d'étiage...Pêche amont ou aval ultra rapide afin de provoquer un maximum de poissons. Pas de prise de tête il faut lancer en plein milieu et envoyer dans la canne...elles sortent de la sous-berge pour attaquer ou refuser, mais ça bouge et sa fait du bien.

Mais l'eau baisse encore et il faut changer rapidement de stratégie. J'opte donc pour une tresse suspending en 0.4PE afin d'éviter « se ventre » dans la ligne et de ferrer plus rapidement encore (pêche à vue only) couplée à un long bas de ligne de 2 à 3 brasses en 3lbs shock leader. La tactique est simple mais très difficile à réaliser. Il faut s'approprier son environnement végétale car il faut lancer très très loin en amont à travers la couverture des arbres. Animer avec vivacité son leurre et ferrer des truites à vue à plus de 25m.






Voilà, encore une saison qui vient de passer à vitesse grand « V ». Vivement l'année prochaine le 8 mars 2014 pour pêcher avec toutes les nouveautés qui nous attendent sur le superbe catalogue SMITH 2014. Rendez-vous au salon de Cournon pour discuter de tout ça.



A bientôt au bord de l'eau
TONDEUR Olivier