02/06/2012

Montage des Flash J sur Godille



Rodolphe utilisateur du FlashJ nous fait part d'un montage très astucieux sur une godille à vairon.
il remplace le vairon par un flashJ les avantages sont nombreux, plus besoin de vairon, permet plusieurs prises sans refaire son montage et les poissons sont généralement piqués en bordure de gueule on pourra ainsi les relâcher dans de meilleures conditions. En bref un montage respectueux des valeurs de respect de la ressource, valeurs auxquelles SMITH s’associe chaque jour.

Mais lisez plutôt les commentaires de Rodolphe et le raisonnement qu'il a suivit :
« Je vous avais parlé de mon intention de l'utiliser cette année sur la truite, et bien c'est chose faite.
Je souhaitais depuis un moment trouver un remplaçant au vairon qui restait indétrônable lors de l'ouverture et ensuite tant son efficacité est grande. On m'avais bien suggéré quelques autres types de caoutchoucs, mais aucun des essais précédents n'avait été concluant. L'arrivée du Flash-J Shad en France, a donc été l'occasion de tester un nouveau bout de plastique sur lequel je fondais de grands espoirs.
Le Flash J, a une finition exceptionnelle, pour le coté imitatif, c'est donc parfait, la feuille réfléchissante insérée au centre du leurre quand à elle renvoie des éclats auxquels les truites de nos rivières ne sont pas insensibles. La petite queue de shad quand à elle émet des vibrations même sur une récupération très lente dans le courant propre à déclencher l'attaque, même si il manque le facteur olfactif, c'est pour moi le leurre qui se rapproche le plus du vairon.
La monture "godille", est une monture "passe-partout" qui permet de pêcher même les très petits cours d'eau de prairie que nous avons en Finistère car le disque sur l'avant augmente les vibrations et la portance évitant ainsi au leurre de se planter dans le moindre obstacle. L'armement de cette monture avec un triple transfilé (voir détail du montage en photo) permet de s'attaquer à des spécimens de toute taille, car bien souvent les hameçons simples occasionnent de nombreux ratés sur les petits spécimens.
Le bout de plastique est certes un peu cher... Mais si l'on rapporte celui-ci au prix du vairon (0.50€/unité), et que l'on compare le temps d'utilisation des deux, il n'y a pas photo, au mieux un vairon permettra de prendre 3 truites avant d'être irrémédiablement endommagé, alors que le Flash-J shad, semble quant à lui relativement "inusable", la qualité des plastiques est très bonne, et même lors d'un lancer malheureux dans une ronce ou autre obstacle on peut récupérer son Flash-J d'un petit coup de scion là où le vairon se serait déchiré. »

Matériel conseillé :

- Flash-J ou Flash-J Shad en 2" ou 3"
- Fluorocarbone en 24/100ième
- hameçons triple n° 8
- une aiguille à "locher"
- une allumette

« Pour les hameçons, j'utilise soit du noir pour la discrétion, ou du rouge pour le signal "sang", au niveau des prises je n'ai pas remarqué de différence notable mais des fois il suffit de peu pour redonner confiance au pêcheur, une couleur d'hameçon qui change et c'est reparti...»

vous pouvez également utilisez des hameçons double sur des zones très encombrées, à vous d'essayer et de choisir la meilleur solution.

Montage

Premièrement, je commence par enfiler mon Flash J sur l'aiguille.

Il faut veiller à bien la faire passer entre les deux feuilles d'aluminium et selon une trajectoire bien rectiligne.
La pointe de l'aiguille doit ressortir par la tête du Flash J dans le petit méplat présent sous la tête du leurre (futur point d'insertion de la godille). La trajectoire doit être bien rectiligne dans les deux axes, afin que le leurre ne se déforme pas lors de la suite du montage.
 
Sur le fil fluorocarbone effectuez une boucle.

Insérez cette boucle dans l'encoche de l'aiguille à locher.

Servez vous de l'aiguille pour passer le fil dans le Flash J.
Procédez avec douceur afin de ne pas abimer les feuilles d'aluminium présentes dans le leurre.

Faite ressortir le fil et la boucle du leurre.

Laissez 60cm de fil devant le montage.
 
«Je monte les godilles sur ces "avançons" de 60cm, car cela me semble être la longueur idéale pour ne pas gêner à l'usage, tout en gardant une discrétion maximale.»
«Le fait de préparer à l'avance ces montages, permet également de pouvoir changer à la volée de montage entre du souple sur godille et du PN suivant l'humeur du pêcheur ou la configuration du lieu.»


Puis à l'autre extrémité du fil (coté queue du leurre) réalisez un nœud pour y fixer l’hameçon.
Réalisez le nœud que vous avez l'habitude de faire.

Ensuite ajustez la distance de l’hameçon en dissimulant la hampe dans le corps du Flash J.

Coté tête du leurre enfilez la godille et faite la coulisser jusqu’au Flash J.

Désormais il faut insérer la godille dans le leurre en ayant pris soin de la huiler ou de l'humecter pour faciliter son insertion.C'est l'étape est la plus délicate, procédez doucement afin de ne pas abimer le leurre.

Voici le résultat que l'on obtient.

Rodolphe nous décrit une étape supplémentaire qui consiste à verrouiller la godille à l'aide d'une allumette afin qu'elle ne puisse pas coulisser le long du fil.Insérez l'allumette dans la godille à l'endroit où passe le fil.
Cette astuce a un véritable intérêt expliqué ci-dessous.

Une fois l'allumette insérer dans la godille vous remarquerez que le fil est bloqué, la godille ne pourra plus coulisser. Ensuite casser l'allumette au plus près de la godille.

Vous remarquerez que ce système permet d’exercer une traction sur le fil sans que l’hameçon ne remonte dans le leurre ce qui permet d'éviter d'abimer (ou de déchirer) le Flash J. Lors d'un lancé mal maitrisé qui attérit dans les branches, il suffira de tirer doucement par petits accoups afin de faire passer la godille et récupérer son montage intacte. Sans la présence de l'allumette qui bloque le coulissement de la godille, l’hameçon remonterai dans le leurre et le déchirerai. Notons également qu'en action de pêche la godille protègera l’hameçon triple des accros sur le fond, c'est un montage à essayer et qui ne manque pas d'atouts.

Comme vous pouvez le voir ce montage fonctionne bien et les poissons n’engament pas contrairement à une utilisation avec vairon. il permet également de prendre des poissons de toute taille grâce à la présence de l’hameçon triple.

Certains préfèrerons utiliser des Flash J (sans caudale) et d'autres des Flash J Shad, cela dépendra également de l'humeur des poissons, ce sera à vous de faire les choix qui vous conviendront le mieux.

Désormais c'est à vous de jouer !


Merci Rodolphe pour ce montage plus respectueux de nos chers compagnons de jeu.
 "We aim to please mother nature"