05/04/2012

Japon


Voyage au Japon (1ére partie) par Olivier Meurant
Arrivée sur Narita

Cela fait déjà quelques années que je ne suis pas retourné au Japon…en tous cas pas depuis les fameux tremblements de terre…Cette fois si je ne suis pas seul. Accompagné de mon fidèle ami Alban Regnoult ; un certain baume au cœur s’installe car je sais que, comme tout européen, il va prendre une sacré claque !...lol.
Et en toute confidence, j’adore faire découvrir de nouvelles expériences à ceux que j’aime. C’est un sublime partage… 
Bien évidemment nous étions en voyage d’affaire, cependant ce n’est pas ce que je vais traiter ici dans cette première partie. Abordons plutôt des généralités. 

Je suis inquiet, après 13h00 de voyage, nous atterrissons à l’aéroport de Narita avec pour mission de rejoindre l’hôtel de Yokohama près duquel se joue le salon de Tokyo. (Une trentaine de kilomètres) mais lors de mon dernier séjour, aucune indication en anglais, que du japonais ! Difficile dans ce cas de se repérer…
Surprise ! Tout est traduit en anglais ! Des hôtesses bilingues nous accueillent et nous indiquent la voie à suivre ! C’est dingue cette faculté à réagir, vite et bien ! Bienvenu au Japon, tradition et modernisme accompagnés d’une grande faculté d’adaptation !
Le plan pour se rendre à l'hotel et au salon...pro!

Le RER qui nous emmène à Yokohama est digne d’un film fantastique utopiste…propre, spacieux, doté des dernières technologies avec écran plat qui vous donne infos et météo…çà c’est pas le plus extraordinaire…c’est qu’il n’est pas été tagué et détérioré…une hôtesse passe pour nous proposer des boissons…et Alban dit sans discontinuer : » C’est dingue, c’est dingue… ».
Alban découvre le RER ....lol
C'est clean non ?
Affichage dans les wagons: distance, météo et infos
 Changement de rame et arrivée au pied de l’hôtel. Check in et découverte de la chambre…pas très spacieuse comme beaucoup d’hôtels à Tokyo. Et des toilettes, mais des toilettes digne de l’aérospatial avec lunette chauffante, jets d’eau lavant plus ou moins fort de type pommeau de douche ou Geyser…mdr…je suis sur qu’Alban a déjà pris une photo…
Et voilà ! la photo d' Alban...je vous l'avais dis...


Bon pas de temps à perdre, ce soir dîner au sommet avec tous les principaux acteurs SMITH, le fameux Kozo Okubo, Tatiana Sokolova notre distributrice Russe…

Retrouvailles dans un restaurant typique Japonais (assis par terre) avec tous le monde. Grand moment de plaisir : la famille SMITH est réunie…en grande partie. ; Seuls manque Steven l’Australien retenu pour affaire et Roger ou Christophe Ritter nos propriétaires.
de gauche à droite: Kozo, Olivier, Tatiana et Alban
De gauche à droite: Le Président Suzuki, Tamakoshi, Ogasawara et Fueki

Sourires, considérations et politesses omniprésentes. A la sortie du resto on nous offre des parapluies car le temps se gatte…Pfffff ! C’est dingue le Japon !

Nous passerons les deux jours suivants au salon…mais cela fera l’objet d’un deuxième report…

Dimanche soir, détente…je découvre les whiskys japonais…My God ! super bon ! Ils n’ont pas à pâlir devant un Islay ou autre breuvage anglo- normand…je suis fan !

Une petite pause détente bien méritèe
Alban préfère le SAKE




Demain Fueki-san nous emmène pêcher la truite en lac…good job ! ..lol



A ce sujet, Alban a trouvé un merveilleux bonnet bleu avec pompon qui arbore sans ambiguïté : Good Fishing !

Le matin en question nous roulons une bonne heure en direction du Fujiyama pour nous retrouver par – 3° à 750 mètres d’altitude au bord d’un lac naturel.
La preuve....Brrrr!

Préparation au ponton
 


Le mont FUJIYAMA
Bad day for me…les farios (Brown Trout) ne se baladent pas en bordure à la recherche d’insectes…seules les arcs sont un peu présentes…j’en repère trois sous un arbre et lance mon Cherry Blood LLS…elles suivent mais ne prennent pas.. ; Alban lance à son tour…dans l’arbre…lol..le coup est foutu..On change de coin…encore et encore…près du passage des bateaux traditionnels du lac.
Alban dans l'arbre: la preuve !

Pas chaud..hein ?

Japonese boat

Bref, Alban…2 , Fueki…2 et votre humble serviteur…capot…GRRRR !

Fueki-san
Un bon repas réparateur après la pêche..
Nous rejoignons le lendemain la ville d’Osaka à 520 km plus à l’ouest…en 2H30 grâce au Shinkansen (TGV japonais dopé au Krypton…lol).
C'est beau non ?
 Pourquoi ? toujours pour affaire mais aussi pour revoir la Légende Japonaise Kozo Okubo…et je ne plaisante pas…Savez vous qu’il souffre de conjonctivite du fait des flashs d’appareils photos qui le bombardent pendant les salons ? C'est une vraie Star ! comme un people chez nous..

KOZO OKUBO surnommé: La Légende.
 A ce sujet une anecdote…un matin je me lève tôt et décide d’aller acheter un ou deux paquets de cigarettes. Au tabac du coin les journaux du jour…il y en a un pour la pêche…je rêve..et pourtant c’est vrai…de même tous les soirs sur la 3 à 22h00 : émission consacrée à la pêche…on vit dans un autre monde !

Deux jours de boulot et…un petit repas avec Kozo pour décider d’une partie de pêche future.. Aie aie…c’est pas un repas mais un festin ! Barbecue de viande de Kobé en grosse quantité ! Même Alban cale…ce qui est très rare pour ceux qui le connaissent…lol.

2 assiettes pleines à griller...Miam !
 
 Kozo et Chu se régalent
Alban scotché !
Kozo nous informe que la métèo n’est pas bonne…la seule fenêtre : ce soir à minuit trente.

OK guy on sera là !

Le rêve ! Kozo Okubo, son maître de full contact Shu comme guide, un super bateau, la nuit, et la mer du Japon dans Osaka Bay…

Départ ! il fait froid…mais nous sommes tellement heureux ! Je prends ma revanche avec un total de 7 poissons en 6 heures…mes premiers Mebarus, ma première Seabream et 3 Bars…
Pêche au jig Metalforcast 60gr (çà c’est OK) mais aussi au Mebarm sur têtes de 1.4 à 2.8g par 6 mètres de fond…(C’est plus dur).

çà péte comme écho !

Seabream pour Kozo

Lol pour moi aussi !


un des bars

Mon premier mebaru !

LE premier Seabass!
Merveilleux moments de partage entre des sommités comme Alban Regnoult guide international, Kozo Okubo surnommé la « Légende » et détenteur d’un record du Japon pour une GT de 70kg ; Shu détenteur de 3 titres de Full Contact, guide pro ; et moi pauvre mortel… 

Quelques heures de sommeil et rendez vous au centre ville…une autre histoire de dingues…nous partirons le lendemain…des images plein la tête…inracontables …

En 10 jours nous n’avons pas vu un flic…pas vu de gens faire la gueule mais que des gens sourirent…pas vu de gens se plaindre, ni se croire au dessus des autres, ni donner de leçons malgré leurs GPS et Iphone 3D, leurs sondeurs qui sont des sonars, etc etc…

Grande claque ! Comme dit Alban… »on ne peut pas raconter…c’est trop…mais qu’est ce qu’on est à coté de la plaque ! »

Allez allez ne finissons pas comme çà…mais prenons simplement un bon traitement d’humilité, d’amour, de solidarité, de compréhension, de respect…et ce sera déjà pas mal…lol



Olivier Meurant