19/05/2011

Buster Jerk passé au rayon X !!!

Nous partageons ici un article réalisé par "24leurres.com" qui passe les jolis Buster Jerk au rayon X.
De quoi se faire une idée sur l'un des meilleurs leurre pour brochet !

Pour en savoir plus, visitez leur blog : 24leurres.com


"Cette grande famille n’est plus à présenter.
Le Buster Jerk original est tout un simplement une référence parmi les références des leurres destinés à maitre esox.
Aujourd’hui, je souhaite surtout vous l’exposer sous un autre angle, celui de ses entrailles.

Nous pouvons ainsi mieux comprendre, pourquoi il possède une inertie importante lors des slides, grâce aux masses positionnées en tête.
Contrairement à de nombreux leurres équipés de billes bruiteuses, vous aurez remarqué que celles-ci sont installées de manière verticale, ne pouvant donc entrainer un son grave (du fait de leur taille) uniquement lors des basculements latéraux, et aussi modifier le centre de gravité permettant ainsi la mises en place de ces derniers plus aisément.
La stabilité de l’ensemble ne pourrait exister sans le judicieux positionnement de la barre distale, couplé à la forme arrondie du corps et d’une queue plus effilée.
La simplicité, agrémentée d’ingéniosité, certainement la recette magique pour rentrer dans la légende.
Découvrez aussi le Buster Jerk 2, flottant contrairement l’Original qui est coulant.
Au jeu des différences, celle qui saute aux yeux en premier lieu, est la masse distale plus compacte, qui rapproche le centre de gravité du leurre de la tête du leurre.
Ceci expliquant peut-être le fait qu’il décroche plus facilement que son grand-frère, ou qu’il demande plus de « toucher » pour être animé correctement.
Pour finir, l’avant dernier de la fratrie, le Baby Buster, le quasi Minimoi de l’ainé (et oui , un heureux évènement est arrivé ces derniers mois, le Tiny Buster à vu le jour).
Un quatuor, aussi dévastateur que les Daltons, il ne reste qu’à espérer que le dernier venu ait le caractère de Jack. Nerveux à souhait.
Des sorties gorgées d’adrénaline en perspective.
Vous aurez remarqué qui j’ai omis de parler de l’ensemble des membres de la famille.
Mais tout vient à point, à qui sait attendre."