27/04/2011

D Contact 63 !!!

Par Laurent Renard

Profitant de quelques jours de vacances, je fais une cure de pêche en eau douce dans le Sud de la France. Quelques sorties à la mouche sur des rivières de taille moyenne se sont soldées par des fortunes diverses, mais c'est surtout aux leurres que j'ai réussi mes plus belles pêches (DD Panish 65SP, D Contact 50 notamment).

Une sortie en grande rivière m'a permis de prendre une belle truite au D Contact 63.
A la fin d'un pool, au début d'un goulet, elle prend franchement le D Contact par devant ou sur le côté.



Elle est piquée sur le triple de devant. Le combat est âpre malgré les niveaux bas. Je réussis à la mettre à l'épuisette assez rapidement quand même, pêchant en Polyvilon 20/100ème.
Une dernière photo, et je la remets à l'eau en espérant la croiser à nouveau...












25/04/2011

Les îles Andaman, retour d’expérience.

  Comme certains d’entre vous le savent peut être, mon métier consiste à conseiller, orienter et guider les pêcheurs que je rencontre sur des destinations aussi diverses que le Panama, les Maldives, la Suède, Djibouti… et les Andaman d’où je reviens après une deuxième saison de 3 mois passés sur place.
  Ce millésime 2011 fut riche en évènements. Le mauvais temps fut très souvent de la partie en début de saison, nous interdisant souvent de sortir en mer par cause de vents violents et de mer formée. Je comprend la déception des pêcheurs qui vivent la situation et ne peuvent profiter de leur passion mais les conditions furent si mauvaises que l’Inde pleure la disparition de nombreux pêcheurs, notamment un peuple ayant pour habitude de vivre sur l’eau. Leurs radeaux ont dernièrement gêné la circulation des navires en zone côtière, 140 de ces radeaux sont à la dérive. Ils abritaient des familles…
DSC_1255 DSC_1249
 DSC_1288 DSC_1360

  Malgré ce mauvais temps nous avons réalisé d’excellentes pêches avec deux poissons trophées dépassant les 50 kilos !
  Ce fut l’occasion pour moi de tester la nouvelle AMAMI 3 brins sur des GT féroces et de prendre en main la toute dernière ROCKET H2B. Ces deux cannes seront à la une de prochains articles.

  Ma Tokara aura pliée de nombreuse fois et j’avais décidé cette saison de ne pêcher qu’avec un seul leurre. L’un des plus gros et des plus imposants du marché, j’ai nommé le Hammer Head I Cup. Il accuse 230g à la pesé, non armé ! Une fois équipé de deux Decoy 10/0 ou un Gamakatsu 8/0 en queue et un 7/0 au ventre, vous voilà paré pour les gros prédateurs !
  Je n’ai pas sorti de GT record mais j’ai combattu avec vigueur les nombreuses GT d’une trentaine de kilos ainsi qu’un requin de 60/70 kilos, mon plus gros poisson pris au leurre cette saison.
_1020410WEB
_1020433 (2)Test de la nouvelle ROCKET H2B. 
20110404-DSC_10500Test de la nouvelle canne 3 brins : AMAMI 77.
DSC_0504WEBGTK-74PG en action.
DSC_0296 (2)AMJ-SF510 en combat avec une GT. 
DSC_0782 (2) Thon à dents de chien capturé sur NIRAI 55 avec un jig Nagamasa 280g.
DSC_0796
DSC_0807 (2) Superbe GT estimée à 40kg.
DSC_09155 Hammer Head I Cup et Tokara 60, le couple parfait.
DSC_09400
DSC_10055
 DSC_10122Tokara 60 vs. requin estimé à 60/70kg.
DSC_1020
  DSC_120666
Game-Fishing-India-(152-of-266)
  Enfin, je ne saurai que trop vous recommander de TOUJOURS pêcher sans ardillons car dans ces endroits reculés, les soins médicaux ne sont pas toujours facile d’accès et/ou inexistants.
J’en ai fait l’expérience pour vous… imaginé vous à ma place avec un triple 8/0 de part en part de la joue et un ardillon !

DSC_100666
  Les îles Andaman sont un endroit superbe où traquer de très grosses GT. Nous avons aperçu à plusieurs reprises des GT dépassant allégrement les 50kg rares sont celles qui sont montés sur nos poppers. Une chose est sure, il faut popper gros, popper lourd et y être préparé !
_DSC7137 Hameçons triples Gamakatsu 6/0…

  La saison n’aurait pas été complète sans quelques beaux poissons à rostre. Nous avons piqué beaucoup de marlin et conservé un seul, le tout premier de l’organisation que j’ai eu la chance de teaser, ferrer, manœuvrer le bateau et enfin ligner.
  Enfin se sera deux sailfish au popper que nous arriverons enfin à ramener jusqu’au bateau, estimés respectivement à 60 et 70kg.
Black Marlin_300lbMarlin noir de 300lb.
IMG_0746Sailfish estimé à 60kg.

  Les petits leurres n’ont pas été en reste non plus avec l’utilisation des Metal Forecast pour le casting jig, technique que j’essaye de développer et d’améliorer depuis une embarcation. J’ai eu de très bons résultats mais il reste quelques points à définir : dans quelles situations adopter la technique ? montage le plus adapté (longueur bas de ligne, noeud de raccord, hameçon triple ou simple, position de l’hameçon…) ?

  Mais les Saruna Dragon, Super ULM et Baby Runboh auront permis de s’amuser sur des poissons de taille plus modeste bien que le Baby Runboh reste excellent pour les gros predateurs ! Et ce ne sont pas les 2 thons à dents de chien qui m’ont chipé mes leurres qui diront le contraire !

  Le light jigging aura une fois de plus permis de séduire bon nombre de belles pièces qui étaient à l’affût des petites proies. Et à ce jeu là le dernier né de la gamme Mejyume en 105g est parfait !
DSC_0508 
DSC_0362
Mérou pris au Mejyume 105g.

Alban REGNOULT

10/04/2011

Canne special kayak paddlist

Comme smith ne fait décidement rien comme tout le monde, au lieu d'estempier un modèle passe partout de leur gamme comme "canne spécial kayak" ils ont réellement bossé pour nous offrir un modèle basé sur une vraie réflexion en tenant compte des besoins de l'activité.
D'une longueur de 6,7 pieds pour 131gr elle permet d'animer les leurres durs ou souples de longues heures sans fatigue. L'action peut être considérée comme  "progressive rapide" mais ne cherchez pas de comparaison, sa personnalité la rend unique. Le plaisir de la capture, même sur de petits poissons, est démultipliée mais sa bonne réserve de puissance permet de brider de beaux poissons.
Le talon court autorise le passage d'une animation canne haute  à basse sans contortion  inutile.
Son look à la fois moderne et sobre, en font un des plus beau produit de pêche du marché.
Une canne technique,  une canne coup de coeur,  une canne plaisir.... 


J'attendais avec  impatience que les premiers loups entrent dans les étangs salins pour enfin tester la petite merveille.  Les deux dernières sorties ont permis de faire plier du carbonne. Loups et orphies fraichement arrivés ne se sont montrés coopératifs que sur des couloirs de vent bien marqués.

Les dérives se sont succédées dans des décors superbes. Les conditions furent même estivales le 2ème jour.

Le saruna 90 ramené à toute vitesse sans pose, provoquait des attaques violentes
Le plus gros loup mesurait 48cm, le plus petit 31. Ils ont tous rejoint leur élement.

La couleur très argentée de nos prises montre qu'ils arrivent recémment de la   mer. Lorsqu'ils ont séjourné en étang leur robe s'assombrit et prend une couleur vert bronze du plus bel effet.


Le dernier de la journée.
 Dans quelques semaines avec les grosses chaleurs arrivera le temps du "shirasu LLS" mais ça, c'est une autre histoire.........
Yannick Riviere http://www.pescofi.fr/

09/04/2011

Début de saison en mer

En ce début Avril, la grande bleue et l'océan se réveillent !

Notre ami François René Castellani, guide notable, s'éclate dans les magnifiques eaux de sa Corse natale


Un joli Chapon !

Pris au CHIKU-CHIKU 120 g avec une KGS 68 M
Comme il le dit lui même:
"La canne KGS est LA canne a posséder dans son bateau en méditerranée d'une part pour sa polyvalence lancer/jig/tai-jig/leurre souple et d'autre part sa légéreté, combinée à sa puissance en font un atout majeur !"

Superbe Merou !







Et un magnifique Denti !
Dis moi François René, ils sont tous rouge les fishs en Corse ?



Pour le contacter: 06 69 69 04 05.


Et sur le continent que se passe t'il ?

Yannick Rivière pagaie, pagaie et pagaie encore. Il teste avec plaisir et succés une nouvelle canne SMITH qui sortira prochainement ! c'est une spéciale Kayak ! Je lui laisse le soin de vous en parler ultérieurement !
En attendant n'hésitez pas à le contacter pour une partie de pêche en mer
au 06 78 55 70 71
 


Yannick est aussi un adepte de la KGS 510 pour le light jigging ! Légère (164g), talon court (46 cm), bonne réserve de puissance (4PE).


 La nouvelle canne se nomme PADDLIST, elle fait 6' 7 munie d'un talon de 39 cm qui peut lancer de 7 à 22g et affiche une puissance de 6/12lbs pour un poids de 131g !






J'en connais un autre qui est heureux de tester une nouvelle canne ! Jean luc Péréa officie actuellement sur l'étang de Thau avec la nouvelle Dragonbait SEA-BASS 7- 25g.
Pour l'instant son seul commentaire c'est: "C'est de la bombe!"
Pour contacter Jean-Luc: 06 18 01 81 16
Petit Loup de début de saison pris au SARUNA


Le plus beau sourire c'est celui d'un guide professionnel qui découvre une nouveauté SMITH.
La preuve ci-dessous, sous une autre latitude, avec la nouvelle 3 brins AMAMI, bientôt disponible.
Nous y reviendrons plus tard !

Olivier Meurant

05/04/2011

Test Dragonbait trout 2/8gr première partie



Dragonbait trout by SMITH eu.



Petit retour rapide sur cette canne à truite, je vais commencer par la description commerciale :



LE BLANK :
Deux actions différentes caractérisent ces deux cannes de 1m80. Le blank action «Médium » travaille des 2/3
et offre douceur et précision pour des leurres légers de 1 à 5g. Le « Fast » (2 - 8g) se manie plus sèchement,
il est plus d’action de pointe et convient parfaitement à l’animation de leurres heavy sinking comme le
D-Contact. Chaque blank est décoré individuellement par différentes opérations successives qui en font un
objet unique.
PORTE-MOULINET et BUTT :
Pièces uniques réalisées en « Maple burl » (noeud d’érable) massif. Outre sa beauté, le butt a pour fonction
de descendre le point d’équilibre. De ce fait, la poignée peut être plus courte facilitant ainsi les mouvements
du poignet. Le liège est de qualité 3AAA pour plus de beauté, de confort, et de résistance.
ANNEAUX et LIGATURES :
une seule patte pour gagner en légèreté et en finesse. Les ligatures de haute qualité sont réalisées à l’aide
d’une soie très fine mais très résistante. L’utilisation du vernis époxy est donc moindre, le résultat est une
ligature plus fluide, moins lourde.




Pour les premiers essais, j’ai associé la dragonbait trout 2/8 à un shimano stradic 1000 garni de polyvillon 15/100.
Sur la rivière ou j’ai pu la tester pour le moment (rivière de plaine de la région parisienne), je ne me sers que de petit PN type jade MP SP, Wavy 50 S, Pure 3.5 gr du fait du peu de zones rapide et/ou profondes.
Premières sensation, c’est hyper léger, c’est ni trop raide ni trop souple… bref, ça sent bon.


Allé, c’est parti pour les premiers essais avec mon fidèle Jade, j’attaque aval sur un coup du soir après une petite pluie la veille, petits twitchs derrières les obstacles et les poissons sont coopératifs, premier poisson (une belle arc) sous un pont, quelques chandelles mais elle se décroche… Premières sensations très agréables.

Je continu sur une zone assez calme, toujours aval et là, ce sera une fario toute en puissance qui essaiera de contrer la canne… rien y fera, elle devra se résoudre à se rendre à l’épuisette ;-)

Les sensations avec cette canne sont énormes, la prise en main est très facile, il n’y a pas de temps d’adaptation, « tout tombe facilement sous la main ».

Pour décrire son action, je la compare avec les 2 cannes que je me servais la saison passée sur la truite (Major Craft Day’s 6.4L et Dragonbait Light fast 2/7 gr), on s’aperçoit d’office que l’on est dans un autre monde, on sent que c’est une canne qui est vraiment faite pour ça…

Son action de pointe ni trop dur ni trop souple est parfaite, on peut animer un petit jerk/minnow très très doucement et lui faisait de supers écarts (de quoi rendre complètement folle les truites).

Là ou ma Day’s était trop raide donc beaucoup de décrochés… et la Dragonbait était un peu souple donc manque de sensibilité et animation légèrement moins évidente, là, je gagne en précision, animation, nervosité et très peu de décrochés…

Sur ce premier jour de test, je toucherais pas mal de poissons et je mettrais à l’épuisette 4 farios, 1 arc et même une perche d’une vingtaine de centimètres ;-)



Test jour 2 :

Ce sera toujours sur la même rivière mais avec des contions estivales pour cette session ce samedi après midi (grand soleil et 25°c…).

La technique sera la même que la semaine passée, c’es à dire Jade MD SP…

Je commence comme toujours sur ce bief sous un petit pont ou je sais qu’il y a toujours une belle population de poisson… et ça ne loupe pas, il y a bien des truites mais aujourd’hui, ce seront les arc qui auront pris la place (il y a probablement eu un lacher ce derniers jours…).

Je remonte un peu et dans un très joli courant entre un gros rocher et la bordure jonchée de racines (ou j’ai loupé un beau poisson la session précédente) je toucherais un très beau mal fario d’une quarantaine de centimètres.

Malgré le courant, je parviens grace à la canne et au frein réglé au poil à mettre ce très beau poisson à l’épuisette…. Je suis aux anges car je n’ai à ce jour jamais fait de si beau poisson sur cette rivière séance photo rapide et hop retour à l’eau.



Ce sera encor une très bonne après midi ou j’aurais la chance de toucher cette fois ci 4 arc, 2 (très belles fario) et un petit brochet.



Les essais vont continuer dans les semaines à venir sur d’autres secteurs pour associer cette canne à d’autres leurres (Wavy, Contact, Troutin surger…Flash J).




Nicolas HOUPIN

03/04/2011

Les calamars en Unitika

Par Laurent Renard

Le mois d'avril est celui que je préfère pour la pêche des céphalopodes. Les prises sont régulières, et c'est le moment où l'on touche généralement les gros spécimens sur la côte catalane.



Belle robe pour ce calamar d'un kg pris en milieu de journée
 Ainsi, les deux derniers week-ends furent riches en émotion, avec des calamars très agressifs malgré l'eau teintée par les pluies et le dernier coup de mer.

De nuit aussi, les squids étaient actifs !
En pêchant avec des Unitika coloris rouge/marron, les attaques furent nombreuses, beaucoup moins sur d'autres coloris. On l'a encore vérifié hier soir avec une grosse différence au niveau des attaques sur ce coloris qui fait la différence en eau teintée.
La Squid Hearts a bien bossé !!!
Les combats furent bien sympathiques, le seul regret fut de ne pas réussir à prendre de belles seiches, mais ça va venir... On en touche pourtant à chaque sortie mais plutôt des petites qu'on remet à l'eau pour l'instant.

On est pas fatigué !!!! lol
A très bientôt en espérant vous présenter une big mama seiche (pas sûr du tout !!!) et la tresse Egi Unitika (ça c'est sûr !!!)...