27/12/2010

Les Truites du bout du Monde

Passionné de pêche et de nature depuis mon plus jeune âge, j’ai eu la chance de me rendre dans les îles de la Désolation (qui ne le sont pas pour tout le monde !) : Les KERGUELEN.

J’ai travaillé sur ce territoire composé de la Grande Terre et de plus de 300 îlots, en tant qu’agent de la réserve naturelle des terres australes françaises. Mon travail, essentiellement de terrain, consistait à réguler des mammifères introduits et à réaliser des inventaires faunistiques et floristiques sur l’ensemble de cet archipel.



Lors de mes différentes missions, nous avons parcouru de nombreux kilomètres et traversé de magnifiques rivières peuplées de salmonidés… En effet, dans les années 1950, une station d’élevage de poisson a été créée : ARMOR. Cette pisciculture introduira des ombles de fontaine, ombles gris, saumons (atlantique, coho, chinook), truites arc-en-ciel et des truites communes pendant une vingtaine d’année. Avec l’augmentation des piscicultures de saumon dans les pays nordiques, la ferme piscicole doit stopper ses activités dans les années 1980, par manque de rentabilité.


Pour le plus grand bonheur des pécheurs à la ligne, les truites et les ombles ont survécu, en revanche les autres introductions se sont soldées par un échec.

A mon sens, l’atout principal de ce territoire est la continuité écologique des rivières ; en effet, de la source à l’estuaire aucun obstacle anthropique ne s’oppose à la remontée des salmonidés pour rejoindre les zones de frayère. La qualité d’eau et le climat (4°C en moyenne sur l’année) sont également des facteurs importants pour assurer la pérennité des populations salmonicoles dont voici les principales espèces :

Les truites de mer ont un développement plus rapide grâce à une nourriture plus riche en mer. Elles remontent dans les estuaires et les rivières de mars à septembre, principalement pour se reproduire. Ce sont de beaux poissons pouvant atteindre plus du mètre et dépasser la dizaine de kilogrammes.

En revanche, si certaines truites ne sont pas redescendues en mer à l’âge de 4-5 ans, alors elles resteront en rivière ou en lac et ne dépasseront pas les 45cm.

Les ombles de fontaines se rencontrent sur des petits tributaires, souvent plus en amont que les truites. En rivière, il est rare qu’ils dépassent 20cm, en lac par contre, ils peuvent dépasser les 40cm.


Les techniques de pêche sont simples (cuillères ondulantes ou tournantes et poissons nageurs).

Pour ma part, je me suis vraiment fait plaisir au poisson nageur (D-contact, Panish, Wavy). La qualité des hameçons SMITH m’a permis de réaliser de très beaux poissons (plus de 60cm) malgré la petite taille des PN que j’avais amenés (environ 5cm). J’avais pris mes waders (prestige de chez SNOWBEE), un véritable bonheur, que l’on soit en mer ou en rivière elles ne m’ont jamais fait défaut et heureusement vu les conditions climatiques…

Les sites de pêche étaient situés au maximum à 2 journées à pied de la base. Les meilleurs spots de pêche étant les estuaires, les chutes d’eau, les berges sous-cavées et les fosses. Le substrat était essentiellement composé de blocs rocheux ou de graviers de différentes tailles, ceux-ci limitant l’accrochage.

A noter qu’aucune réglementation (taille, technique, période…) sur la pêche de loisirs des salmonidés n’est appliquée sur ces territoires.

La pêche sur l’archipel est une activité intéressante pour le plaisir qu’elle procure du fait de la densité et de la taille des prises et de plus, dans un cadre sauvage et préservé.

Loin de tout, proche de l’essentiel

Aubin LE BIHAN

FISH ARROW : Frill Shrimp

  Quelques exemples de montage pour ces crevettes d'une remarquable finition.
Certaines parties sont déjà percées afin d'accueillir le passage d'un hameçon ou encore un rattle, un insert tungsténe. 



                                                                                         Montage avec hameçon texan et insert tungstène en queue. Animer (canne haute) par petites tirées sur le fond. La queue allourdie par le lest "grattera" le fond positionnant ainsi les pinces vers le haut

Montage avec hameçon type Drop Shot. Pêche verticale en potence


Montage avec rubber jig anti-herbe en tête.


Montage avec tête plombée. Il faut plier la queue
 pour insérer l'hameçon.
A chaque tirée la queue soulevera
un nuage de sédiment.
 Ainsi placé, le lest entraînera
 cette imitation sur le fond,
 pinces dirigées vers le haut.

MEDITERRANEE: Un formidable terrain de jeu.

Formidable terrain de jeux. Lorsque la houle est top forte et compromet vos sorties bateau, pêchez du bord !
Témoignage de Cedric. Port-Frejus.




Pour les sars , quand j' arrive sur zone l' approche au bord de l' eau doit être la plus discrète possible

car ils viennent chasser les crabes, crevette,alevins etc... dans les endroits ou la nourriture se cache

c' est a dire (dans nos pieds) petite faille rocheuse, sous les cailloux etc...

Les bonnes conditions de pêche pour les sars au leurre a bavette, sont quand la mer bouge un peu

environ 0,30 a 1 mètre de houle suivant les secteurs .

ils profitent de ces conditions pour venir chasser dans peu d' eau et attraper leurs proies plus facilement .

je pêche d' abord avec des petits leurres a bavettes comme le JADE MD Sp .

Ce leurre s' accroche très peu dans les cailloux car sa bavette le fait rebondir , le courant le porte naturellement,

lui fait contourner le rocher où il s' y trouve en suspension comme une proie vivante en perdition .

Redoutable pour déclencher l' agressivité des gros sars !!!!!!!!!!

j' utilise la cuillére niakis de 12g pour chercher les sars sur les zones plus éloignées (autour des roches, au fond) après avoir prospecter les abords.

Petit conseil : Changer les triples d' origine par une taille inférieure pour éviter

d' accrocher le fond. Ce changement permet aussi de mieux piquer la lèvre des sparidés.



CEDRIC

20/12/2010

NOUVELLE !!! Xyphias 110kg sur tresse GOSEN !!!

Une nouvelle toute fraiche vient de nous parvenir.
Cédric de Pêche Passion à Fréjus vient de leurrer un superbe espadon Xyphias de 110kg en Méditerranée avec une tresse GOSEN PE4 !!! Combat de 3 heures !

19/12/2010

Frill Shrimp de FISH ARROW

Dernièrement, lors d'une initiation de la pêche  au leurre en rivière,  j'ai eu l'occasion de monter les nouvelles écrevisses souple "Frill Shrimp" de chez Fish Arrow.
Le courant de la rivière à cet endroit se pose et un banc de sable forme un dos de tortue au beau milieu.
Le fond sur la bosse ne doit pas dépasser 40cm et les cassures de part et d'autre 1m. Hameçons texans et petits inserts tungstènes sont de sortis. Les perches sont visibles sur la zone. Leur activité n'est pas débordante.

La tactique est simple: lancer amont, la bête descend lentement. Une fois  toucher le sol , nous lui faisons remonter la bosse pour tout stopper sur le moins profond. Plusieurs perches suivent et c'est au redémarrage qu'elles se disputent le leurre. Les "dancing bream" équipées de tresse 0,4cent gosen plient jusqu'au talon pour notre plus grand plaisir.
Nous enchainons les prises(une vingtaine en 1/2 heure) les unes après les autres. La folie du moment finie, d'autres poisons feront les frais de l'efficacité de notre leurre en pêchant les bordures branchues.



.



Bravo à vous !

Ça y est, le blog SMITH Pro vient de franchir le cap des 2000 visiteurs et des 10.000 pages vues !

Merci à vous de nous être fidèle, merci pour vos interventions et toute l'équipe vous souhaite d'agréables fêtes de fin d'année. Que vos rêves halieutiques les plus fous se réalisent, nous ne serons jamais très loin de vous.

Joyeux Noël !!!

17/12/2010

VIDEO_Maldives (nov. 2010)

  Vous verrez les cannes suivantes en action :
- WRC Ichiban
- AMJ S56M
- AMJ S54H
- KGS 68M




Alban REGNOULT

13/12/2010

Les GT des Maldives

Je me suis rendu aux Maldives pour un mois afin d’y conseiller et d’orienter des pêcheurs décidés à en découdre avec les GT qui rôdent le long des innombrables barrières de corail.
John Peluffo fut mon mentor pour ce séjour, il connait chacun des atolls et je lui dois beaucoup ca il m’a appris à découvrir un nouveau terrain de jeu.
De façon similaire aux îles Fidji, nous pêchons la partie extérieure des atolls, celle qui est directement frappée par la houle de l’océan.
Je me suis équipé de toute la série des KGS : 510L, 68M, 70MH et 74H, une Ichiban pour les gros popper puis de deux AMJ : la S56M et la S54H ainsi qu’une WGJ-S56H pour jigger lourd. Tout ce beau monde était accompagné de Certate 2500R, 3500HD Custom, Hyper Custom 4000, Catalina 4500H, Saltiga 6000GT et Expedition 6500. Bien entendu le tout en tresse GOSEN !

La KGS-74H fut la canne principalement utilisée pour le popper, à quelques rares occasions j’ai employé mon Ichiban… pour les grandes occasions uniquement et cela fut une très bonne idée puisqu’elle m’a valut quelques très beaux poissons dont cette GT de 28kg qu’il aura fallut extirper de la barrière de corail.
_MG_916.CR2
_MG_9502.CR2
DSC_0268
DSC_0276 (2)
DSC_0282
DSC_8222.NEF  
En ce qui concerne le jigging, j’ai utilisé essentiellement l’AMJ-S56M avec des jigs de 180g en poids moyen.
Plus light, j’utilisais la KGS-68M pour des jigs allant de 40 à 90g.
_MG_8583.CR2
_MG_9820.CR2
_MG_9533.CR2
DSC_8215.NEF
DSC_8254.NEF  
Une chose est certaine, sur toutes les semaines de pêche, un seul leurre c’est démarqué du lot, le BABY RUNBOH !! Certaines fois il fut l’unique leurre à prendre du poisson !! D’ailleurs il n’y a pas que les poissons qui les aiment, John est partit à Madagascar avec l’un des derniers exemplaires qui me restait.
En dépit du matériel que j’ai utilisé, je pense que c’est une destinations parfaite pour un équipement Medium-Heavy, une KGS-74H ou mieux, une GTK-74PG puis une Yakushima au lieu de l’Ichiban que j’avais emporté, cela devrait suffire la majeure partie du temps. Concernant le jigging, je pense qu’une AMJ-S54H est tout a fait recommandée ou alors une WGJ-56SLH.
(à suivre… de nouvelles explications)

12/12/2010

Cannes Squid Hearts et turluttes Unitika

Par Laurent Renard

La pêche des céphalopodes est en plein boum en ce moment, et Smith a mis au point une série de cannes dédiées à cette technique de pêche : la série Squid Hearts. L'animation des turluttes en bichi-bachi nécessite en effet l'emploi de cannes adaptées.

Le modèle SQ 84 High Performer est le plus adapté à la pêche du bord en Méditerranée : d'une longueur de 8'4 et destiné aux turluttes d'une taille 3.0 à 4.0, sa longueur et son action en font la canne idéale. Dotée d'une grande résonance, elle permet de ne rien laisser passer, même la touche la plus subtile.
Les turluttes Unitika sont réputées depuis longtemps au Japon, et une large gamme de modèles est disponible pour faire face à toutes les situations rencontrées. Ce sont ces leurres qu'utilise Satoru Suzuki, concepteur Smith quand il pêche en Eging. Les tailles varient de 3.0 à 4.0, ce qui correspond exactement aux besoins de nos côtes méditerranéennes. Les vitesses de descente vont du "shallow" (coulée lente) au "double deep" qui coule très vite, en passant par les "normal" et les "deep". En d'autres mots, vous trouverez un modèle qui vous conviendra quelles que soient les conditions de pêche du moment.  Ces leurres pêchent en bichi-bachi, mais aussi avec une animation plus "soft" type mort manié ainsi qu'en ramené lent en linéaire. A vous de trouver l'animation du jour !
Un beau doublé de Squid Hearts et de calamars !
Le modèle "deep" orangé a séduit ce tube...
Celui-ci n'a pas résisté au modèle Gold Olive 4.0 !!!


02/12/2010

SMITH Saruna: le top de jean Luc Perea

Jean-Luc Perea est conchyliculteur de métier mais aussi guide de pêche. Il officie dans le 34 sur l'Herault, le lac du Salagou mais aussi en mer et plus particuliérement sur l'étang de Thau. Au fil des années j'ai découvert chez ce personnage tant de gentillesse, de générosité, de savoir faire...il est devenu un véritable ami. Je vous conseille vivement de découvrir son univers, ses pêches de prédilection. N'oubliez pas de vous arrêter au magasin déguster quelques huitres ou autre Tielle, sa charmante épouse vous réservera le meilleur acceuil.
Pour le contacter: 06 18 01 81 16.
Ci-dessous, un petit bilan de sa saison loups 2010.

Olivier Meurant

2010 l’année du Saruna !
La saison du 2010 a été pour moi une des meilleures depuis que je pêche le loup sur le Bassin de Thau ainsi que sur les étangs du littoral de ma région.
Même si les pêches de surface ( zipsea pen , kacoon et sticky )ont été correctes, c’est sous la couche que j’ai enregistré le plus gros de mes prises.
Cette année, les loups ont souvent boudé les leurres de surface, par contre le saruna m’a permis d’enregistrer beaucoup, mais beaucoup de prises à chaque sortie, que ce soit en guidage ou avec des amis.

Il est vrai que de voir une attaque en surface est très spectaculaire, mais prendre un poisson sur un jerk vous procure une sensation qui n’est pas mal non plus!! Les attaques sont brutales jusqu’à vous enlever parfois la canne des mains.
J’utilise surtout le saruna 95 couleur 31 et 33 et lorsque je pêche dans de très faibles profondeurs de cinquante centimètres à un mètre d’eau j’opte pour le saruna 80 couleur 31 et 43.

Il ne faut pas hésiter à secouer ces leurres ( gros twichs et jerks) en ramenant très vite (merci Olivier!) et marquer des arrêt de temps en temps.
L’attaque se produit souvent à l’arrêt ou sur le redémarrage d’une façon  violente.
Cette année encore, ce leurre qui depuis quelques années à prouvé son efficacité, s’est montré supérieur et à conquis tout les clients que j’ai eu le plaisir de guider.


Vivement la saison prochaine pour voir si les loups se rappellent de lui , j’espère que non !!


Jean Luc Perea