31/10/2010

Sandres et Jib 90

Par Laurent Renard

Hier soir, après un moment d'hésitation en raison de la météo très perturbée, nous décidons avec mon ami Michaël d'aller faire le coup du soir au leurre sur une rivière proche. Le temps est à l'orage, le ciel est noir, des éclairs illuminent le ciel sur le haut de la vallée. La plupart des rivières sont déjà en crue, mais pas encore celle où nous nous rendons. L'an passé, mon ami avait pris ce poisson au Jib sur le même poste : 6 kg ! De quoi être motivés !





Nous décidons de peigner au Jib 90 SP le haut d'un pool où le courant est prononcé. Après une heure de pêche, pas la moindre touche. Soudain, l'eau se met à monter, les pluies diluviennes qui sont tombées sur les contreforts des Cévennes toute la journée dévalent sur la plaine.


Nous nous apprêtons à partir, il fait déjà sombre avec ce ciel chargé. Soudain, sur un des derniers lancers, je ressens un petit toc, à peine perceptible. Le ferrage intervient dans l'instant, et Michaël se rue sur l'épuisette ! Je tiens un gros poisson, un sandre qui n'a pas résisté au Jib 90 une fois de plus… Le combat dure quelques minutes, le sandre me prends une bonne dizaine de mètres de nylon à deux reprises en prenant appui sur le courant puissant. Il est lourd, je pense qu'il tourne autour des 5 kg. Je le vois enfin apparaître en surface, à quelques mètres de moi. Il va falloir gérer la mise à l'épuisette correctement !!!
J'ai droit à quelques coups de tête comme le font les loups, mais peu à peu il faiblit et Michaël parvient à l'épuiser. Nous prenons quelques photos, puis rentrons, l'eau est déjà montée de 40 cm et la zone où nous nous trouvons est devenue impêchable.