28/10/2010

L'ondulante à l'état PURE !


 Quel pêcheur de carnassier assidue n’a jamais capturé un poisson avec une ondulante ?...Allez !…Soyez franc !…Cela prouve à quel point cette technique reste et restera toujours efficace dans de nombreuses situations de pêche sur les quatre coins du globe.

J’ai la chance d’habiter à quelques kilomètres de deux réservoirs truites et carnassiers qui acceptent la pratique de la pêche aux leurres, mais uniquement à l’ondulante avec hameçon simple sans ardillon.

C’est le pied…autant en profiter.

Chez SMITH.LTD c’est quand même 546 modèles différents (tailles, poids, couleurs), ce qui nous oblige à faire un pattern tip-top. Il est très facile de se tromper de grammage, de vitesse de récupération, de couleur et d’animation.

Il existe aujourd’hui chez SMITH LTD. la gamme d’ondulante PURE en sélection nacré de 3.5g et 5g en 5 coloris soit un choix de 10 ondulantes différentes. Là, déjà ça ce complique…

Que se soit sur les grosses lacustres du Léman ou en réservoir, les coloris nacrés prennent une part importante dans mes boites d’ondulantes. Forcément, c’est celles qui me rapportent le plus de poissons.


Au niveau des animations, elles restent sobres. Je m’applique juste à trouver la bonne profondeur et la vitesse de récupération la plus adaptée à l’humeur des poissons.




Pour trouver cette bonne vitesse de récupération, rien de plus simple. Lorsque vous voyez une ou plusieurs truites en cruising, il vous suffit juste de jeter votre ondulante à quelques mètres des poissons et de récupérer en variant les vitesses.

Un bon pattern et une grande observation sont les clefs de la réussite sur ce mode de pêche.

Olivier Tondeur.